stop clop

Les Avantages de l’Arrêt du Tabac et les Inconvénients du Tabagisme

En France, près de 73 000 personnes meurent chaque année du tabagisme. Cela représente environ 1 décès sur 5 par an.Le nombre de décès associés à la consommation de tabac était estimé en 1995 à 548.000 par an dans l’Union Européenne, et à 60.000 en France, soit plus d’un décès sur neuf. Selon une première estimation de l’Académie de Médecine, 2.500 à 3.000 décès supplémentaires seraient attribuable au tabagisme passif.

Les deux tiers de ces décès surviennent avant 65 ans. Il a été estimé qu’un fumeur régulier sur deux ayant commencé à fumer à l’adolescence, mourra d’une cause associé au tabac, dont la moitié avant 69 ans. Plus de 4000 substances chimiques ont été identifiés dans la fumée du tabac, dont au moins 43 causent des cancers chez les humains et les animaux. Le tabagisme est la cause de nombreux problèmes de santé, de l’incapacité et la mort à travers un large spectre, y compris les maladies cardiaques, le cancer et les maladies pulmonaires chroniques.

Aux États-Unis, une personne sur cinq meurt à cause du tabagisme. Il est maintenant, clair que le tabagisme est l’une des causes principales de décès. Si vous fumez, alors vous augmentez également vos risques de maladies qui finiront par la mort. Les principales maladies dues au tabac sont les maladies coronariennes, le cancer du poumon, le cancer de la bouche et du larynx et d’autres graves problèmes en ce qui concerne la gorge, la vessie, les reins et le pancréas. La plupart des maladies sont si graves qu’il n’existe pas de traitements. La gangrène sévère a été constatée chez les patients diabétiques, qui fument beaucoup. 

Dans le Monde, plus de 5 millions de décès sont attribués au tabac chaque année. En France et par an, plus de 73 000 de décès sont attribués au tabac. Plus de 30.000 décès par cancer sont attribués au tabac, soit plus d’un quart des décès par cancer.

– 85% des décès par cancer bronchique.

– 54 à 87% des décès par cancer des voies aéro-digestives supérieures.

– 40% des décès par cancer de la vessie.

– 30% des décès par cancer du pancréas.

Maintenant, vous devez arrêter de fumer immédiatement ! Ne croyez pas qu’il vous est impossible d’arrêter, car beaucoup de fumeurs accrocs, ont réussit à arrêté de fumer. La seule chose dont vous avez besoin est la détermination. Et croyez-moi, une fois votre objectif atteint, vous serez heureux et satisfaits.

ARRÊTER DE FUMER GRÂCE À LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

Les effets néfastes du tabac sur la santé sont connus de tous. De nombreuses maladies y sont rattachées, des troubles respiratoires au cancer. Toutefois, il peut être difficile pour un fumeur de faire face à l’addiction et s’arrêter bien qu’il ait pleinement conscience des risques auxquels il s’expose. Pour ce faire, la cigarette électronique apparue en 2003 et popularisée autour de 2010, propose une alternative pour faciliter le sevrage tabagique dans le but d’arrêter de fumer définitivement.

La cigarette électronique : une alternative au tabac

La cigarette électronique est un outil de sevrage pour les fumeurs qui désirent arrêter le tabac définitivement. Une grande addiction à la cigarette de tabac peut s’estomper progressivement avec une utilisation responsable de la cigarette électronique. Des entreprises comme Full Vap ont fait du combat contre la dépendance au tabac leur vocation.

Le fabricant français de e-liquides est réputé pour ses solutions novatrices et efficaces. Afin d’aider les fumeurs à diminuer leur dépendance à la nicotine, il leur offre notamment la possibilité de gérer eux-mêmes le taux de nicotine présent dans leur e-liquide. Le sevrage peut se faire par paliers dégressifs jusqu’à l’arrêt définitif de la cigarette.

S’offre aussi au vapoteur le choix de ne pas ajouter de booster de nicotine à son e-liquide. Il peut à la fois contrôler la situation et bénéficier du soutien continu de Full Vap pour une transition douce. Ce soutien est matérialisé par un « parcours de vape » mis en place par l’entreprise française. Il s’agit d’un programme en plusieurs étapes établi par des experts du domaine. Le parcours de vape est destiné à accompagner progressivement et sûrement les fumeurs vers l’arrêt définitif de la cigarette. En effet, le programme leur permet de diminuer petit à petit leur dépendance à la nicotine jusqu’à ce que l’objectif final soit atteint. Efficace et simple à appliquer, il a fait ses preuves auprès de plusieurs anciens fumeurs.

Réduction des risques sur la santé des fumeurs grâce à l’e-cigarette

Cancers, maladies cardiovasculaires, respiratoires…, les dégâts de la cigarette traditionnelle sur l’organisme sont nombreux et irréversibles. Avec l’e-cigarette, les risques pour l’utilisateur et l’entourage du fumeur sont moindres. Outre la fumée aspirée par un fumeur de cigarettes classiques, le tabagisme passif qui désigne les fumées inhalées involontairement par les personnes à proximité du fumeur comporte de grands risques pour la santé d’autrui.

Le tabac contenant plus de 4000 substances chimiques dont de nombreuses sont cancérigènes, remplacer la cigarette classique par la cigarette électronique permet de réduire l’exposition de l’utilisateur aux matières nocives. En l’absence de combustion inhérente à la cigarette de tabac, l’e-cigarette empêche l’utilisateur d’aspirer du goudron. Elle adopte plutôt un système de vaporisation par résistance chauffante.

Présentation des produits et de la boutique Full Vap

La boutique de Full Vap propose des produits adaptés aussi bien aux primo-vapoteurs qu’aux vapoteurs expérimentés, dont les outils nécessaires comme les clearomiseurs, les boxs, les pods, les résistances, les pipettes, les flacons, les arômes, les accessoires de vape en pyrex et les équipements de protection.

Avec son expertise, Full Vap a investi dans le domaine des e-liquides et fabrique ses propres e-liquides dans son laboratoire situé à Villeneuve-d’Ascq. Ces e-liquides pour cigarette électronique rencontrent un franc succès auprès des consommateurs. La boutique met également en vente des produits incontournables de marques comme Geek Vape, Vaporesso, Dotmod, Aspire et des exclusivités Villa Boudoir signées DMK. Il existe aussi la gamme DIY (Do It Yourself) de Full Vap, destinée aux vapoteurs qui souhaitent apporter une touche personnelle à leur e-liquide. L’entreprise propose en effet une large palette d’arômes uniques pour ceux qui désirent fabriquer un e-liquide à leur image.

Forte d’une décennie d’expérience dans le domaine du vapotage, au-delà des produits qu’elle commercialise, l’équipe de Full Vap propose un accompagnement attentionné des consommateurs de cigarettes électroniques tout au long de leur parcours de vape.

Vapotage ou e-cigarette : une alternative sûre au tabagisme?

Depuis des années, la cigarette électrique (e-cigarette) présente un intérêt et un attrait considérables dans le monde entier. Les e-cigarettes se composent d’une batterie, d’un élément chauffant qui vaporise la solution liquide dans l’atomiseur, et d’une cartouche jetable ou rechargeble qui peut être remplie de liquides aromatisés

De quoi sont composés les e-liquides ?

Les liquides des e-cigarettes, comme les cigarettes traditionnelles, sont constitués d’une combinaison de divers produits : glycérine végétale et propylène glycol (tous deux irritants pour l’inhalation), nicotine, arômes et eau.

Des irritations respiratoires et des réactions inflammatoires des bronches à court terme peuvent être induites par les e-cigarettes. On peut toutefois s’attendre à ce que les dommages à long terme et la dépendance à la nicotine provoqués par les e-cigarettes entraînent des maladies respiratoires et cardiovasculaires importantes même si pour le moment, aucune étude ne tend vers ça, les données manquant. Même pour les fumeurs qui abandonnent complètement les cigarettes conventionnelles au profit des cigarettes électroniques, les risques pour la santé à long terme demeurent.

Les e-cigarettes sont moins dangereuses que les cigarettes de tabac, c’est une certitude, mais il est important d’en connaître les risques secondaires. Les gros fumeurs qui n’ont pas réussi à arrêter en utilisant d’autres méthodes peuvent bénéficier d’un passage complet au vapotage. Cependant, il est important que ces personnes sachent que les e-cigarettes peuvent également présenter des risques pour la santé.

Lorsque les fumeurs rechutent et reprennent leurs anciennes habitudes, ils sont plus susceptibles que jamais de le faire en raison des similitudes entre les e-cigarettes et les cigarettes traditionnelles. Il est donc important que les personnes en bonne santé restent informées de tout danger potentiel associé au changement. Des infos complémentaires sur les e-liquides sont disponibles sur Ecig Actu.

La cigarette électronique pour arrêter de fumer

Les cigarettes électroniques ne devraient être utilisées que temporairement jusqu’à ce que la dépendance à la nicotine ait été éliminée des produits du tabac. Le double usage présente des risques supplémentaires car davantage de toxines sont absorbées à la fois par les tabacs sans fumée ou les cigarettes traditionnelles.

Selon une étude du Centre allemand de recherche sur le cancer, la présence de substances cancérigènes dans les aérosols suscite des inquiétudes, car ils peuvent en contenir. Toutefois, dans certaines conditions, ces polluants peuvent atteindre des concentrations similaires ou supérieures à celles que l’on trouve dans la fumée de tabac. Cela signifie que certaines substances pourraient être sans danger tandis que d’autres ne présentent pas toujours un risque aussi faible que nous le pensons actuellement.

De nombreux liquides ne sont pas bénéfiques pour la santé et peuvent causer de nombreux problèmes. La nicotine, en particulier, provoque un surcroît d’activité cardiaque, ce qui peut entraîner une myriade de problèmes de santé, notamment des maladies cardiovasculaires ou un diabète de type 2. La nicotine et d’autres composés pouvant être contenus dans les recharges liquides peuvent aussi être problématiques. Veillez à prendre connaissance de ces dangers avant de commencer à fumer.

Il est possible que certaines utilisateurs développent une dépendance à la nicotine en utilisant des e-cigarettes, ce qui augmenterait le risque de commencer à consommer des cigarettes ordinaires. La vapeur  générée par ces appareils présente également des risques inconnus pour la santé. Les e-cigarettes peuvent également exacerber certains facteurs de risque de maladies comme la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), qui rendent leurs victimes plus sujettes aux infections et aux maladies respiratoires.

Étant donné qu’il n’existe pas de preuves scientifiques significatives permettant d’affirmer que le vapotage est une alternative 100 % sûre à la cigarette, il est difficile de déterminer à quel point il est réellement plus sûr. Pour que vous puissiez vivre une vie plus saine, vous devez toujours vous assurer que votre appareil est nettoyé régulièrement, vous devez acheter un vaporisateur de bonne qualité et utiliser les bonnes méthodes de vapotage afin d’éviter les conséquences négatives.

La meilleure façon d’arrêter complètement de fumer serait de combiner des informations brutes et les conseils professionnels d’un médecin certifié spécialisé dans l’abandon des dépendances ! Avec un soutien médical, vous pouvez faire des changements beaucoup plus faciles lorsque vous arrêtez de fumer. De plus, vous aurez quelqu’un de la communauté médicale à vos côtés pour vous guider dans votre voyage vers l’indépendance.

LES DOSAGES E-LIQUIDES POUR ARRÊTER DE FUMER

La cigarette électronique est de plus en plus prisée par les fumeurs. Elle se révèle être la meilleure alternative pour arrêter de fumer le tabac. Contrairement à la cigarette traditionnelle, elle ne provoque pas d’effets indésirables sur l’organisme du consommateur. Les cigarettes électroniques sont utilisées avec les e-liquides qui permettent de vapoter et d’arrêter la consommation du tabac. Après avoir acheté le kit de cigarette électronique, le choix du e-liquide est indispensable pour l’utiliser. Découvrez dans cet article l’importance des e-liquides pour arrêter de fumer.

Arrêter de fumer grâce au vapotage de e-liquides

Lorsque vous décidez d’abandonner cette vieille clope bourrée de produits chimiques, la meilleure alternative reste les e-liquides proposés pour la cigarette électronique. En réalité, la vapeur générée par les e-liquides est 95 % moins nocive que la fumée de la cigarette traditionnelle. En décidant de ne plus consommer de tabac, vous faites déjà le premier pas pour arrêter de fumer.

Le vapotage désigne l’action de consommer la vapeur produite par le e-liquide dans la cigarette électronique. Il n’a absolument rien à voir avec l’action de fumer du tabac et de s’exposer à ses effets dopants et toxiques. Le vapotage permet aujourd’hui aux anciens fumeurs d’arrêter de fumer sans ressentir les effets du manque. En adoptant par exemple le e-liquide shaman, vous pouvez tirer un trait sur le tabac et devenir un vapoteur.

Il est vrai que ce n’est pas facile d’arrêter de fumer. Il faudra pour cela réduire progressivement le rythme de consommation de nicotine. En effet, la nicotine est la substance présente dans le tabac qui entraine la dépendance. Ainsi, pour arrêter de fumer, il faudra réussir à se déposséder de cette substance.

Avec le e-liquides, il est possible de réduire le taux de nicotine dans la vapeur. Ainsi, le fumeur peut simuler l’inhalation du tabac et réduire progressivement sa consommation de nicotine.

Le choix du taux de nicotine dans les e-liquides pour arrêter de fumer

Lorsque le vapoteur choisit un e-liquide, il doit aussi faire le choix du taux de nicotine présent. Bien sûr, il est possible de consommer des e-liquides sans nicotine. Cependant, pour une personne qui souhaite arrêter de fumer le tabac, il est préconisé de ne pas les adopter de façon brusque. En effet, le dosage de nicotine est primordial pour réussir le processus de sevrage.

En commençant à vapoter avec une dose adaptée à ses besoins puis en les réduisant progressivement, le fumeur aura le temps de se désaccoutumer de la cigarette traditionnelle. Malgré le manque ressenti au quotidien, les effets seront réduits et il pourra davantage gérer l’absence de nicotine. À la fin du processus, l’ex-fumeur n’éprouvera plus du tout le besoin de fumer du tabac.

Si vous êtes un fumeur de 30 cigarettes par jour, vous devez commencer avec un dosage de nicotine de 18 mg/ml. Pour une consommation quotidienne de 15 cigarettes, il faudra un dosage de 8 mg/ml. Une consommation quotidienne de 10 cigarettes impliquera un dosage de 2 mg/ml. Enfin, il n’est plus nécessaire d’ajouter de la nicotine lorsque le fumeur n’est plus dépendant de la nicotine.

En somme, les e-liquides se révèlent être un grand atout dans le sevrage de la cigarette traditionnelle. Elles ne présentent aucun effet dopant pour les consommateurs et leur permettent de réduire progressivement la consommation de la nicotine.

Notre avis sur la méthode chiapi pour arrêter de fumer

La médecine traditionnelle chinoise regroupe de nombreuses disciplines incroyables dont la méthode chiapi. C’est une méthode pour arrêter de fumer et de sevrage tabagique. Elle est très efficace parce que 80% des fumeurs ne ressentent plus l’envie de fumer dès la première séance et cela augmente de 90% en deuxième séance. Il s’agit d’une sorte de technique d’acupuncture ayant pour but de couper le besoin de nicotine. 

Même si la chiapi est une méthode plutôt simple par rapport aux autres moyens pour arrêter de fumer, elle est très puissante pour empêcher les symptômes pénibles du manque de nicotine à se manifester.

Différencier le manque et l’envie 

Différencier le manque et l’envie est une chose importante. En effet, le manque est un besoin physiologique et l’envie est un besoin psychologique. Les professionnels dans le domaine disent qu’un fumeur en manque est comme un lion en cage. Quand un fumeur est en manque, il présente les symptômes suivants:

  • Il s’énerve facilement
  • Il est irritable
  • Il n’a plus aucune patience

D’un autre côté, l’envie est causée par son habitude de consommer et son comportement face à la cigarette. C’est une sorte de pécher mignon. En éliminant le manque et le besoin de nicotine, la méthode chiapi n’enlève pas toutes les envies. Quand un fumeur n’a aucun sentiment de manque, il ne ressent ni énervement ni obsession et ne rencontre aucune difficulté face à la tentation, aux habitudes et au geste. 

C’est pour cela que pour couper vraiment l’envie de fumer, il doit absolument changer ses habitudes quotidiennes: activité physique, alimentation, rythme quotidien… En faisant appel aux services d’un professionnel dans ce domaine, il bénéficie des conseils pour faire en sorte que tout se passe bien et sereinement. 

L’avis des professionnels concernant la méthode chiapi

La méthode chiapi est une méthode naturelle pour arrêter de fumer. Elle a été scientifiquement validée depuis 1976 après avoir testé sur 1142 personnes à l’Hôpital de la Timone à Marseille par le Dr Réquéna. Ce fut la seule et unique étude scientifique mondiale d’ampleur de sevrage anti-tabagique jusqu’à maintenant. 

Suite à cette réussite, le docteur a continué à appliquer la méthode sur les fumeurs tout en formant des praticiens. Actuellement, plus de 20 000 gros fumeurs peuvent témoigner de l’efficacité de la méthode chiapi. 

Voici les statistiques, sur 80% de résultats, 70% de réussite à long terme et 10% de fumeurs rechutent pendant le 1er mois. Selon les professionnels dans le domaine, la réussite de la méthode chiapi dépend surtout du personne qui veut arrêter de fumer et non de la quantité de tabac ni du nombre d’années de tabac. 

Un ex-fumeur témoigne en faveur de cela: “après avoir vu une ancienne fumeuse qui a arrêté de fumer avec la méthode chiapi dans l’émission Allô docteur, j’étais intrigué. Alors, j’ai testé et ça marche vraiment. Bien sûr, il faudrait être motivé, sinon on ne tient pas, comme quoi la réussite dépend de vous. Mais le vrai bonheur c’est quand on ne souffre pas des symptômes du manque. Je recommande vivement à toutes les personnes qui veulent arrêter de fumer sans avoir à souffrir du manque.” Alex, 40 ans

Comment arrêter le tabac grâce à l’hypnose ?

L’hypnose est une méthode pertinente dans la prise en charge médicale de l’addiction au tabac. Par ce procédé, le patient autrefois mobilisé par cette dépendance, prend d’ores et déjà contrôle sur ses sens pouvant ainsi réintégrer la société.

Un tel procédé permet donc au sujet de percevoir la cigarette comme un élément étranger ou un bourreau dont il est subordonné et doit se débarrasser.

Toutefois, la décision de quitter une telle dépendance doit venir du sujet, de peur que le procédé ne soit un échec. À cet effet, retrouvez dans ce billet, les aspects à considérer afin de soigner l’addiction au tabac grâce à l’hypnose.

Pourquoi pratiquer l’hypnose ?

 

Au premier abord, il faut notifier que l’hypnose permet de défaire les relations physiques et psychologiques du sujet avec sa dépendance. Une telle méthode est donc différente de celle employée par divers substituts nicotiniques.

Il revient donc de cerner l’utilité de l’hypnose, ainsi que les techniques utilisées en hypno thérapie pour réussir votre traitement à la dépendance au tabac. En outre, le déroulement de la séance d’hypnose du même que le prix de l’hypno thérapie sont des facteurs à considérer afin de réussir sans tergiversation votre traitement.

Méthode employée en hypnose pour arrêter de fumer

 



Afin de parvenir à arrêter votre dépendance au tabac, le thérapeute stimule fortement votre détermination à quitter cette addiction. Ce procédé aussi appelé, mécanisme de la suggestion et concept de l’empreinte, consiste à modifier de façon progressive les pensées et les discours du fumeur.

En effet, l’enjeu est de développer une relation de confiance entre le thérapeute et son patient. Pour y parvenir, au cours des séances, le fumeur pourra exposer ses craintes, ses peurs afin d’obtenir du thérapeute différentes recommandations. Découvrez les séances d’hypnose proposées par Catherine DEGIVES, hypnothérapeute et kinésiologue près de Hannut et Namur. Vous serez amplement satisfait de la qualité de la prestation, voire des différents traitements.

Comment se déroule la séance d’arrêt du tabac par hypnose ?

 

La séance d’arrêt du tabac par hypnose se décline en diverses étapes. Il s’agit entre autres :

  • Des suggestions visant un changement de comportement du fumeur : à ce niveau, le travail va consister à sortir le fumeur de son état d’anxiété ;
  • Modifier les habitudes du fumeur : à ce stade l’enjeu revient à amener le patient à gérer autrement son stress, ses soucis ;
  • Faire spéculer le patient sur un avenir sans tabac ;
  • Faire un rapprochement entre le tabac et l’état de santé du patient. Ces techniques employées lors de la séance du sujet sont incontournables pour réussir à traiter littéralement l’addiction de ce dernier. IL serait donc inutile de passer outre.

Combien coûte l’hypnothérapie ?

 

Le prix d’une séance d’hypnose est subordonné à votre ville de résidence ainsi qu’à la qualité du thérapeute sélectionné. Dans des villes comme Paris par exemple, le plafond peut atteindre 300 euros et au minimum 70 euros à l’heure.

Par ailleurs, la durée du traitement peut varier d’un thérapeute à l’autre. Ainsi, si avec certains, une séance d’accompagnement peut faire l’affaire, avec d’autres, il faudrait, différentes séances pour réussir à traiter définitivement le patient.

Toutefois, il faut inférer que le nombre importe peu du moment où les objectifs sont atteints. Il revient donc de s’enquérir en l’occurrence du taux de réussite dudit traitant afin de faire le meilleur choix.

Comment choisir un bon hypnothérapeute ?

 

 



Afin de bien choisir votre hypnothérapeute, il est impératif de faire appel à un professionnel de santé. Cela vous permettra en l’occurrence d’éviter les arnaques et surprises désagréables.

Veiller donc vous confier aux infirmiers, aux médecins psychologues ayant suivi au préalable une formation dans le domaine. De surcroît, il est indispensable de vous enquérir du parcours du praticien afin de pallier tous stress et anxiétés après traitements.

Vous pouvez aussi découvrir Le livre pour arrêter le tabac avec l’hypnose sur Amazon de Docteur Jean-Marc Benhaiem (Auteur)

L’hypnose pour l’arrêt du tabac

J’ai consulté un hypnotiseur pour arrêter de fumer

Je dois tout d’abord vous dire que ce n’était pas la première fois que je prenais rendez-vous avec Cédric Nedellec, hypnothérapeute à Nice. J’étais venue le voir à plusieurs reprises pour améliorer ma confiance en moi et mon sommeil. Et, dès la première séance, je dormais déjà mieux ! Du coup, j’avais une plus belle peau et me sentais plus belle… mieux dans ma peau !

Nous avons ensuite travaillé sur la confiance que j’avais en moi. Ça a nécessité plus de séances mais l’ensemble des outils qu’il m’a donné pour gérer mes émotions et mes pensées, en plus des séances d’hypnose, ça complétement changé ma vie ! Depuis, je le recommande encore et encore autour de moi et c’est pour ça que je souhaitais partager mon expérience et donner mon avis sur ce thérapeute.

Arrêter de fumer avec l’hypnose

Je fumais 20 à 30 cigarettes par jours depuis mes 15 ans… Il faut dire que ça me revenait cher mais le pire, c’était ma santé qui se dégradait… Atteinte d’une maladie génétique, l’inflammation causée par la cigarette aggravait mon état… Mais ça c’était avant ! Et ça fera 2 ans en juillet que j’aurai arrêté de fumer !

Comment se sont passées les séances ?

La première séance d’hypnose pour arrêter de fumer a duré 3 heures durant laquelle Cédric, sur une présentation PowerPoint, m’a éclairé sur ce qu’était vraiment la cigarette, c’est-à-dire une dépendance psychologique, une habitude, plus qu’une dépendance physique. Il m’a expliqué que le but de cette séance était pour connaître ma singularité en tant que fumeuse et adapter les séances d’hypnose qui suivaient.

Après sa longue présentation (où j’ai quand même pu faire une pause pour en fumer une « consciemment », en prenant conscience de chaque bouffée), il m’a fait la séance d’hypnose. C’était carrément surprenant ! Ma partie responsable de mon tabagisme répondait à travers ma main ! je ne me souviens pas de tout loin de là… Mais ce dont je me rappelle, c’est d’avoir éprouvé un profond dégoût pour la cigarette dès que ce fût fini ! Et c’est ce que je voulais, en être dégoûtée !

Normalement son « protocole » se fait sur 2 séances mais il m’avait informé qu’une partie de ses clients arrêtait dès la première. Et c‘est ce qui s’est passé pour moi ! Et je ne peux donc pas savoir ce que nous aurions fait à la 2nde séance. Du coup, au lieu de payer 180 euros pour l’ensemble, je n’ai payé que 120 euros. Soit une dizaine de jours de cigarettes pour moi… Autant dire que l’affaire est plus que rentable !

Depuis mon arrêt…

Il m’est arrivée de repenser à la cigarette, et même d’avoir eu le réflexe d’en accepter une avant de la refuser. Je ne souhaite pas redevenir fumeuse… Vraiment pas ! Grâce à tous l’argent économisé, je pars plus souvent avec mes enfants en vacances, je me fais aussi plus de cadeaux ! Mais le plus beau cadeau que j’ai pu me faire, c’est celui d’avoir arrêté de fumer… Alors un grand merci à M. Nedellec sans qui je ne serais peut-être plus là aujourd’hui pour témoigner de la qualité de vie qu’il m’a offerte !