Comment arrêter le tabac ?

Les 8 étapes clés pour arrêter le tabac

Vous-vous demandez comment devenir non-fumeur ?

 

Face aux différents effets secondaires du tabac, de nombreux fumeurs veulent désormais arrêter de fumer. Certains ont déjà essayé sans succès et d’autres hésitent à se lancer par peur. En effet, faire le choix d’arrêter de fumer ne s’improvise pas. Il est recommandé d’adopter un mode de vie sain. Par rapport à l’alcool, à l’héroïne et à la cocaïne, on sait tous que le tabac est le plus addictif. Cette substance s’est tellement intégrée dans votre vie qu’il est dur de ne pas succomber à certaines cigarettes.

Alors si vous constatez que la cigarette nuit à votre santé, pourquoi ne pas prendre la décision d’arrêter ? Vous pouvez faire face au manque, au vide, vous serez même anxieux. Ainsi, pour ne pas replonger dans l’addiction, vous êtes obligé de prendre une décision. Ces étapes pourront vous aider à y parvenir.

1.Se décider de la date de l’arrêt

 

Pour devenir non-fumeur en toute simplicité, la première étape consiste à planifier votre arrêt. Pour cela, vous devez prévenir vos proches et vos collègues. Il n’est donc pas nécessaire de chercher des excuses, car votre seul objectif est d’atteindre votre but. Il faut au minimum prévoir 1 mois de préparation. Durant la préparation, vous devez vous mettre à l’épreuve comme un grand sportif qui fera tout son possible pour gagner la compétition.

Dans ce cas, il faudra planifier votre sevrage tabagique. Comme il n’est pas possible d’arrêter brutalement, une préparation est nécessaire pour vous aider à dire adieu à la cigarette. Vous pouvez par exemple sauter le pas lors de votre anniversaire ou d’un événement important. Sachez qu’il n’y a pas de moment propice pour arrêter, mais l’essentiel est de bien se préparer.

2.Apprendre à vivre sans la cigarette  

 

Faire le choix d’arrêter de fumer rime avec changement de vie. Il s’agit d’une démarche un peu complexe qui demande beaucoup de patience et de volonté. Vous devez faire face aux situations de manque pour éviter de vous replonger. Veuillez demander par exemple à vos amis ou à vos entourages de ne pas fumer en votre présence. Les premières semaines, évitez les lieux publics où vous avez l’habitude de fumer. Sachez également qu’il existe actuellement des lois relatives à l’interdiction de fumer dans les lieux publics en France.

Dans le cas où vous ne pouvez pas éviter ces endroits, refusez avec politesse toute offre de cigarette. Soyez fier de ne plus fumer. Pour cela, il est conseillé de réorganiser votre journée en essayant de nouvelles activités.

 

 

3.Bien équilibrer son alimentation

 

Devenir non-fumeur de manière naturelle nécessite aussi l’adaptation de votre alimentation. En général, la plupart des fumeurs ont des carences en vitamines et minéraux puisque leur alimentation n’est pas équilibrée. Le rééquilibrage de votre alimentation est une étape cruciale avant d’entamer un sevrage tabagique. Cela vous permettra de mieux vivre cette épreuve, car une alimentation saine et équilibrée participera à la réduction des symptômes de sevrage.

En outre, cette étape permettra de ne pas prendre de poids pour ceux qui de limiter craignent les risques d’arrêter de fumer. Comme la nicotine a apporté des modifications dans votre métabolisme, elle va induire de manière artificielle un poids plus faible que votre poids naturel. C’est faire usage de substituts, votre organisme n’a plus accès à la nicotine, et votre métabolisme ne se transformera pas.

4.Adopter une positive attitude

 

Avoir une pensée positive est indispensable pour que votre sevrage tabagique se déroule normalement. Dans la vie, nous avons tendance à réagir négativement plutôt que d’agir de manière positive. Quand vous décidez d’arrêter de fumer de la cigarette, il se peut que votre vie bouleverse. Le mieux est de changer votre façon de penser pour être plus optimiste.

Tous les matins, pensez aux bénéfices de l’arrêt tabagisme. Il est à noter que nombreux sont les dangers du tabagisme passif comme le cancer du poumon qui est fatal. De ce fait, remémorez dans votre tête les avantages que vous procure l’arrêt de la cigarette. Par exemple, vous allez respirer mieux chaque jour qui passe.

5.Discuter à ses proches ou à un professionnel 

 

Il est important d’avertir votre entourage que vous avez arrêté de fumer afin d’obtenir leur soutien. Ayez toujours en Il est important d’avertir votre entourage que vous avez arrêté de fumer afin d’obtenir leur soutien. Ayez toujours en tête que vous n’êtes pas seul dans votre combat. Votre famille et vos amis sont là pour vous conseiller, encourager et soutenir. Entourez-vous donc de personnes bienveillantes qui connaissent et comprennent la complexité du processus que vous allez entamer. Vous pouvez organiser des sorties ensemble pour remplacer le vide que comblait la cigarette.

Il vous est également possible de solliciter l’accompagnement d’un professionnel pour vous aider à devenir Non-fumeur. Contactez d’abord votre médecin généraliste pour vous suivre et évaluer votre état de santé. Ce spécialiste saura vous orienter vers un professionnel spécialisé dans le domaine du sevrage au tabagisme.

6.Réaliser des exercices de respiration pour une meilleure gestion du stress

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est giphy.gif.

Il est indispensable de travailler sa gestion du stress puisque l’arrêt brutal de la cigarette peut entraîner des pics de stress et des modifications de l’humeur. Pour une bonne gestion du stress, vous devez faire des exercices de respiration. Certains fumeurs pensent que la cigarette les aide à mieux gérer leur stress. Du coup, ils ont peur d’être soumis à un stress intense s’ils arrêtent de fumer. Il est évident qu’au début de la procédure de sevrage, vous pouvez être stressé. Cela est certainement causé par la dépendance physique à la nicotine qui s’est installée petit à petit lorsque vous fumiez.

7.Faire recours aux substituts nicotiniques ou à la vape 

 

En n’utilisant pas de substituts nicotiniques pour arrêter de fumer, vous allez tout de suite sentir cette dépendance. Heureusement qu’il existe une autre alternative face à la cigarette. Il est conseillé d’employer une cigarette électronique. En effet, c’est un excellent moyen pour vous aider à combattre les symptômes ou les conséquences du sevrage. L’usage d’un vaporisateur est même recommandé pour réussir son sevrage tabagique.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des substituts contenant de la nicotine comme le Zyban et le Champix pour atténuer les symptômes du manque. Vous pouvez vivre dans l’angoisse, dans la dépression, dans la nervosité, manquer de concentration, prendre du poids et devenir irritable. Pour que vous puissiez résister à l’envie incontrôlable de fumer, ces médicaments sont ce qu’il vous faut. Ces produits sont particulièrement destinés aux gros fumeurs dépendants.

8.Faire une méditation

 

Cela peut vous sembler abstrait, mais cela fait plusieurs années que l’effet de la méditation de pleine conscience sur l’arrêt du tabac est affirmé par les scientifiques. D’après les recherches, la majorité des personnes qui ont suivi un entraînement à la méditation. Ils ont pu réduire leur consommation de 60 % naturellement. Pour ce faire, vous pouvez installer des applications qui proposent un programme de méditation guidée sur le sujet. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *