Santé

Obtenez gratuitement votre kit pour arrêter le tabac

On peut observer plusieurs types d’addictions qui touchent actuellement les Français : les jeux d’argents, les achats compulsifs, l’alcool, les addictions alimentaires, les drogues, et encore d’autres. Le problème est que ceux-ci entrainent souvent des problèmes au niveau financier pour leurs victimes, et même des problèmes de santés dans la plupart des cas. Pour remédier à cette situation, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé s’est associé avec l’Assurance Maladie et Santé publique France pour contrecarrer ce phénomène d’addiction en organisant une campagne nationale à cet effet.

Les différents moyens pour quitter la cigarette

D’après une étude faite en 2016 par Marisol Tourrain, plus de la moitié des fumeurs ont l’initiative d’arrêter définitivement la cigarette. C’est ainsi alors que naît l’opération « Le Mois sans tabac » qui vise à distribuer gratuitement des kits anti tabac pour aider les personnes à se défaire de la mauvaise habitude qu’est la cigarette.

Cliquez ici pour obtenir votre kit gratuitement.

Le problème est que cela n’est pas toujours facile à exécuter. Cependant, il existe plusieurs manières de quitter la cigarette. Il y a les substituts nicotiniques comme les inhalateurs, les patchs et les timbres, les gommes à mâcher et bien d’autres. Il est parfois possible qu’ils soient remboursés à environ 65 % par l’Association Maladie. Il y a aussi diverses thérapies qui traitent le comportement du sujet. Elles visent à aider les patients à se défaire des addictions en leur enseignant les bonnes habitudes tout en les soignants. Enfin, il y a des médicaments spécialisés à ces effets appelés médicaments psychotropes. Ce sont les principales méthodes qui sont reconnues officiellement par les médecins. Il en existe aussi d’autres variétés de méthodes comme l’homéopathie, l’utilisation de cigarette électronique, l’acupuncture ou même l’hypnose qui sont utilisées par certaines personnes. Le problème est que ces méthodes ne sont pas vraiment reconnues.

Le programme « Le Mois sans tabac »

Avec les différents moyens existants cités auparavant et en combinant cela avec le nombre de personnes décédées à cause du tabac, qui est estimé à plus de 75 000 personnes par ans, le fumeur devrait être plus que motivé à quitter cette mauvaise habitude de la cigarette. Ces personnes peuvent alors se faire aider en participant à l’opération nationale « Le Mois sans tabacs », organisé par le gouvernement, la Santé publique et l’Association Maladie. Cette opération a pour but de sensibiliser et d’aider de nombreux fumeurs français par la distribution de milliers de kits d’aide antitabac gratuitement à travers le pays. Dans chaque kit, on peut trouver différents outils qui vont accompagner la personne durant sa thérapie. Il y d’abord un programme de 40 jours qui contient de nombreux conseils et des défis journaliers. Il y a aussi une roue qui permet de calculer ses économies. Ensuite, on a dans le kit, des informations sur les différents outils mis à la disposition du sujet. Enfin, il y a quelques précisions qui vont permettre à la personne d’obtenir un entretien gratuit avec un professionnel de la santé, voire même un tabacologue. Pour pouvoir bénéficier de ce kit gratuit, il suffit juste de suivre le lien proposé en haut et de cliquer sur « Je commande mon kit ».

Les bienfaits du sport durant votre sevrage

Le sevrage est un processus lent et qui nécessite beaucoup de volonté. Certaines personnes peuvent craindre les effets secondaires de l’arrêt de la prise du tabac. Cependant, cette période de sevrage est le moment idéal pour pratiquer du sport régulièrement. En effet, le sport vous apporte de nombreux avantages tant sur le physique que sur le moral pour vous aider à arrêter de fumer.

Le tabac et le sport : ce qu’il faut savoir

Le sport et le tabac ne sont pas compatibles. L’association de ceux-ci augmente le risque d’accident cardiovasculaire, d’après les dires des médecins. En effet, la présence de nicotine dans le corps augmente le rythme cardiaque et la consommation d’oxygène. En outre, l’oxygène présent dans les globules rouges et dans les muscles est remplacé par le monoxyde de carbone aspiré lors du fumage de tabac, ce qui peut entraîner l’hypoxie.

On constate plusieurs effets néfastes chez la personne, notamment l’essoufflement, l’accélération de la fréquence cardiaque et une fatigue extrême. De plus, la pratique du sport accompagnée du fumage de tabac peut entraîner les crampes surtout chez les personnes âgées de plus de 40 ans. Par ailleurs, les sportifs voient leur performance diminuer lorsqu’ils fument du tabac.

Les avantages du sport durant le sevrage

Comme l’association sport tabac est nocive pour la santé, il est préférable d’arrêter totalement la prise de tabac et de faire du sport pendant la période de sevrage. Cela présente plusieurs bienfaits :

  • Amélioration du souffle et du rythme cardiaque. Cet avantage aide à oublier la cigarette.
  • Amélioration des conditions physiques. Pendant le sevrage tabagique, lorsque vous faites régulièrement du sport, vous combattez les kilos en trop et êtes en excellente forme.
  • Développement de la qualité de vie : le suivi d’un programme sportif, vous pouvez avoir un meilleur sommeil et réduire votre anxiété.
  • Évacuation du stress : le sport évacue le stress du quotidien et la nervosité causée par le sevrage. En effet, suite à une séance de sport, le corps libère des hormones de bien-être qui sont l’endorphine. Ce dernier apaise le manque de nicotine dans le corps.

Le sport est ainsi la meilleure solution pour combattre le tabagisme, car il est bénéfique pour ses pratiquants.

Choix du sport à pratiquer pendant le sevrage

Pendant la période de sevrage, aucun sport intense n’est requis. L’idéal est de faire une pratique régulière d’une activité modérée. La meilleure solution est de faire appel à un coach sportif qui saura vous guider dans votre cure. Ce coach sportif peut vous recommander des sports comme le fitness, la danse ou la musculation. Par ailleurs, vous pouvez également choisir le Yoga ou la gymnastique douce pour votre programme sportif.

Pendant votre sevrage, vous pouvez également faire de la marche ou du cyclisme pendant vos temps libres ou pour aller au travail. Toutefois, si vous n’avez pas fait une activité physique depuis longtemps, il faut d’abord faire appel à un médecin, avant de commencer.

Conseils pratiques pendant le sevrage

Suite à votre arrêt, il peut arriver que l’envie de fumer revienne, et cela malgré le sport et l’accompagnement d’un coach sportif. Ces désirs correspondent à vos habitudes et sont normaux. Afin d’éviter de céder à ce besoin intense, voici quelques conseils pratiques :

  • Buvez beaucoup d’eau ;
  • Mangez régulièrement des fruits ;
  • Respirez profondément lorsque l’envie de fumer est intense ;
  • Occupez-vous l’esprit en faisant une activité ;
  • Passez un coup de téléphone à un proche.

En suivant tous ces conseils et en continuant de pratiquer régulièrement une activité physique, votre processus de sevrage devrait être plus facile à suivre. De plus, votre santé sera meilleure qu’auparavant.

Arrêt du tabac : bienfaits jour après jour 🚭


Les raisons d’arrêter de fumer semblent donc solides, mais combien de temps faut-il attendre avant que les effets bénéfiques sur la santé ne se fassent réellement sentir ? Décomposons les changements dans le temps, afin que vous sachiez quand vous commencerez à constater les résultats de l’arrêt du tabac.


Timeline du sevrage suite à l’arrêt du tabac

20 minutes : Votre pouls revient à la normale.

8 heures : Vos niveaux d’oxygène commencent à revenir à la normale, tandis que les niveaux de nicotine et de monoxyde de carbone dans votre sang diminuent de plus de 50 %.

48 heures : Vous devriez commencer à remarquer une amélioration du goût et de l’odorat. À mesure que les niveaux de nicotine diminuent, les effets secondaires du sevrage de la nicotine, tels que l’anxiété et l’irritabilité, peuvent commencer à se manifester (ne vous inquiétez pas, nous avons des conseils pour vous aider).

72 heures : Vos poumons commencent à se détendre et la respiration devrait être plus facile. La nicotine est complètement éliminée de l’organisme et, par conséquent, les symptômes du sevrage de la nicotine auront atteint leur maximum.

5 à 10 jours : Le fumeur moyen commence à remarquer une réduction du nombre d’envies de nicotine ressenties en une journée (vous y arrivez !).

2 à 12 semaines : Votre circulation sanguine commence à s’améliorer. Vous pouvez remarquer que l’activité physique devient beaucoup plus facile. Vous serez libéré de la dépendance et les effets psychologiques du sevrage devraient avoir disparu.

3 à 9 mois : La fonction pulmonaire commence à s’améliorer nettement. La toux et la respiration sifflante deviennent moins fréquentes et le risque d’infections respiratoires commence à diminuer.

1 an : Le risque de maladie cardiaque diminue d’environ 50 %.

5 ans : Le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) est considérablement réduit, car vos vaisseaux sanguins recommencent à s’élargir, ce qui rend les caillots sanguins moins probables.

10 ans : Votre risque de cancer du poumon est réduit d’environ 50 %, tandis que le risque de développer un cancer de la bouche, de l’œsophage, de la gorge ou du pancréas est également beaucoup plus faible.

15 ans : Votre risque de développer une maladie cardiaque est le même que celui d’un non-fumeur.

20 ans : La probabilité que vous développiez un cancer du pancréas est désormais équivalente à celle d’une personne qui n’a jamais fumé. Chez les femmes, le risque de mourir de toutes les causes liées au tabagisme est aussi maintenant le même que celui d’un non-fumeur.

Regardons les choses en face. La cigarette n’a pas beaucoup d’atouts.

Tout comme une mauvaise relation, elle peut affecter de nombreux aspects de votre vie et il est très difficile de s’en défaire.

Mais elles vous dépriment et une rupture est, sans aucun doute, la meilleure solution.

Dans cet article, nous allons examiner les raisons pour lesquelles vous devriez arrêter de fumer et explorer un calendrier des choses à attendre avec impatience une fois que vous êtes sans fumée !

La cigarette a des effets dévastateurs sur votre santé

Les fumeurs courent un risque nettement plus élevé de développer des maladies cardiaques, des maladies pulmonaires et plusieurs types de cancers, par rapport aux personnes qui n’ont jamais fumé.

Le tabagisme est également associé à des problèmes de fertilité et peut entraîner toute une série de complications potentiellement graves si vous tombez enceinte.

Les conséquences ne s’arrêtent pas là non plus. La fumée de cigarette peut également émousser le goût et l’odorat, et les effets du tabac sur la respiration peuvent rendre l’activité physique pénible.

Si le plus tôt vous arrêtez de fumer, le mieux est de vous en défaire à tout moment de votre vie, ce qui réduira considérablement votre risque de maladie chronique et vous aidera à retrouver des années de vie en bonne santé.

Ils épuisent votre solde bancaire


Vous fumez un paquet par jour ? Le coût s’additionne, non ?

C’est une tonne d’argent qui pourrait être utilisée à de bien meilleures fins.

Après seulement quelques mois d’arrêt, vous pourriez avoir assez d’argent pour un voyage à l’étranger. Quelques mois de plus et vous pourriez vous rapprocher de la voiture que vous convoitez.

Elles peuvent affecter vos relations

Qu’il s’agisse de repousser des partenaires potentiels ou d’avoir un effet direct sur votre libido et (si vous êtes un homme) sur votre capacité à baiser, vos habitudes tabagiques peuvent avoir un impact négatif sur de nombreux aspects de votre vie sexuelle. Je ne vous promets rien, mais arrêter de fumer pourrait être la clé pour améliorer votre jeu.

Mais je ne parle pas seulement des relations amoureuses.

Si vous fréquentez des amis ou des membres de votre famille qui ont des enfants, ou qui préfèrent simplement ne pas s’exposer à la fumée de cigarette secondaire, les choses peuvent devenir gênantes.

Il n’est jamais agréable de se sentir isolé, et si la cigarette est en cause, votre vie sociale pourrait bien en bénéficier.

Quelle est la meilleure façon d’arrêter de fumer ?

Il existe plusieurs méthodes de sevrage tabagique, mais toutes ne sont pas aussi efficaces les unes que les autres.

Il est important de se rappeler que le tabagisme est une dépendance, et que les causes ou les raisons du maintien de cette habitude peuvent être profondément enracinées. Cela signifie que toute intervention visant à lutter contre votre dépendance à la nicotine devra se concentrer à la fois sur les aspects physiologiques et psychologiques du tabagisme.

Ainsi, si le sevrage brutal peut sembler être l’option la plus rapide et la plus facile, les recherches suggèrent que pour la plupart des gens, il est peu probable que cela soit efficace à long terme.

Je pourrait vous parler des centaines de méthodes qui existent afin d’arrêter de fumer telle que l’hypnose, auriculothérapie, l’acuponcture, substitut naturel ou pas ….


Mais chaque méthode pour arrêter de fumer est propre à chacun ! car oui nous n’avons tous pas les mêmes motivations que ça sois raisons de santé ou raison financière les diverses méthodes peuvent changer car l’un veut réduire, l’autre arrêter brutalement, tout depend de votre motivation après tout!

Retrouvez toutes les méthodes pour arrêter de fumer sur notre site afin de devenir non-fumeur .



Vous avez arrêté de fumer ? vos etes non fumeur ou bien ex-fumeur ? nous avons besoin de votre témoignage !

Nous avons besoin de vos témoignages sur l’arrêt du tabac. Si vous avez une méthode à conseiller, un avis à partager ou bien simplement besoins d’écrire votre ressenti ce n’est ici que ça ce passe !👇

https://www.non-fumeur.fr/temoignages/

Les petits bonus 🚭👇

Livre sur le sujet de l’arret du tabac :

Quels sont les signes d’un problème de hanche 

Une mauvaise hanche affecte-t-elle vos activités quotidiennes ? Les problèmes de hanche peuvent provoquer des douleurs et sont une préoccupation commune à de nombreuses personnes, en particulier lorsque l’on vieillit et que l’on mène une vie active.

La localisation spécifique de la douleur de la hanche peut aider à identifier la cause sous-jacente. Il peut s’agir de problèmes dans les tendons, les muscles, les ligaments et autres tissus mous entourant l’articulation de la hanche, ou d’un problème dans le bas du dos ou la colonne vertébrale. La douleur de la hanche peut être ressentie dans la partie externe de la hanche, l’aine ou le haut de la cuisse.

Les problèmes de hanche sont généralement associés à l’âge. Cependant, sans soins appropriés, n’importe qui peut développer une articulation usée – y compris la hanche.

Les symptômes d’une douleur de hanche

1. Douleur à la hanche ou à l’aine

Cette douleur est généralement située entre la hanche et le genou. La douleur de la hanche peut être ressentie pendant l’exercice, le sommeil ou la marche. Elle peut entraîner une perte de mouvement de la hanche.

L’inconfort et la douleur pendant ou après l’exercice sont souvent les premiers signes d’arthrite de la hanche. La douleur de la hanche peut causer des problèmes de sommeil, car l’inconfort affecte votre mouvement naturel la nuit. En outre, si la douleur de la hanche vous empêche de marcher sur des distances courtes ou régulières, consultez immédiatement un spécialiste pour une évaluation médicale et un traitement.

2. Raideur

Un symptôme courant de la raideur de la hanche est la difficulté à mettre vos chaussures ou vos chaussettes. Vous pouvez également éprouver des difficultés à vous pencher ou à ramasser quelque chose par terre.

3. Boiterie

Un symptôme sérieux d’un problème de hanche est le fait de boiter en marchant. La boiterie peut être aiguë ou chronique, et elle peut être traitée par un orthopédiste grâce à des soins médicaux appropriés.

4. Gonflement et sensibilité de la hanche

Un autre signe de problème au niveau de la hanche est le gonflement et la sensibilité. Le gonflement peut se produire à l’intérieur ou au niveau de la peau externe et du muscle. S’il devient insupportable ou ne disparaît pas au bout de quelques jours, contactez immédiatement votre médecin.

Ces symptômes peuvent varier en fonction de la cause de la douleur. Si elle n’est pas traitée, la douleur de la hanche peut être une cause d’invalidité, c’est pourquoi il est si important de consulter un médecin expérimenté, spécialiste des hanches et des autres articulations.

Que faire en cas de mal à la hanche ?

En cas de douleur persistante, vous devrez consulter votre médecin qui vous prescrira un traitement non médicamenteux assorti éventuellement de séance de kinésithérapie.

Si la douleur persiste, un chirurgien orthopédique peut évaluer rapidement votre douleur à la hanche et en déterminer la cause profonde.

Exposer les enfants au tabagisme, c’est comme les étouffer – Expert en santé infantile

photo cigarette qui se consume

Les experts en santé publique avertissent que le tabagisme a non seulement des effets dévastateurs sur la santé, mais que son impact économique est énorme. 

Un spécialiste de premier plan de la santé infantile a décrit l’exposition des enfants à la fumée de cigarette secondaire et à d’autres dispositifs électroniques de distribution de nicotine, tels que les cigarettes électroniques et les vapoteurs, comme similaire à extirper la vie des enfants et à leur couper le souffle.

Le professeur Anthony Westwood, pédiatre à la retraite de l’hôpital pour enfants de la Croix-Rouge et conférencier au département de la santé des enfants et des adolescents de l’Université du Cap, a déclaré que le fait d’exposer des enfants à la nicotine leur refusait non seulement le choix de ne pas devenir dépendants, mais pourrait également avoir des conséquences dévastatrices pour leurs cerveaux en développement.

S’adressant à un groupe d’experts en santé publique lors d’un webinaire mardi, qui a discuté de la législation antitabac en Afrique du Sud avant la Journée mondiale sans tabac à la fin du mois de mai, Westwood a déclaré qu’une exposition précoce à la nicotine avait privé les enfants et les adolescents de leur avenir car ils devenaient souvent dépendants. et cela était «extrêmement difficile à inverser».

« Comment peut – on refuser sciemment aux jeunes un choix en mettant quelque chose dans leur cerveau quand leur cerveau aren ‘ t pleine maturité puis dire aujourd’hui , il était leur choix?

«La nicotine est l’une des substances les plus fortes qui créent une dépendance. Il est très addictif et toxique, et a des effets potentiellement permanents sur ces jeunes cerveaux affectant l’attention, l’apprentissage de l’humeur et le contrôle des impulsions.

En raison du manque de réglementation de certains dispositifs de distribution de tabac et de nicotine, Westwood a déclaré qu’il n’était pas difficile pour les jeunes en Afrique du Sud d’accéder à la nicotine. Il a dit que c’était l’une des raisons pour lesquelles le gouvernement devrait cesser de caler et adopter le nouveau projet de loi sur la lutte contre le tabagisme dès que possible.

Le projet de loi, qui interdit de fumer dans les espaces publics et les lieux de travail où il y a des enfants, y compris le projet de loi sur les systèmes de livraison électronique qui propose la réglementation des vapoteurs et des cigarettes électroniques, n’a pas encore été adopté, malgré la fermeture de la fenêtre de commentaires du public. il y a presque trois ans.

Westwood a déclaré que les effets néfastes de la nicotine sur les poumons des enfants avaient commencé bien avant la naissance des bébés de parents fumeurs et étaient parfois mortels.

«Les enfants et les jeunes se sont retrouvés dans les unités d’urgence à cause de ces énormes bouffées de nicotine, non seulement de manière émotionnelle, mais aussi physique et potentiellement mortelle. Un cerveau se développe et continue de se développer et n’est complètement mature qu’au début et au milieu de la vingtaine.

« Ceci est inacceptable. Nous devons nous assurer que ce genre de choses qui se produisent dans les poumons en croissance ne se produisent pas dans notre partie du monde. C’est ce que nous savons déjà des systèmes électroniques de distribution de nicotine. N’expérimentez pas sur les enfants de SA .

« Let ‘ arrêt de cela dans ses pistes. Nous ne facturons ‘ t veulent tromper les gens nos enfants de leur avenir à partir du moment avant leur naissance. Que ‘ s imaginer un avenir sans tabac et la nicotine. Qu’il n’y ait pas de vol, pas d’enlèvement de ces vies, pas de dégâts et de destruction, pas de déni de responsabilité en disant que nous ne savions pas, pas d’exploitation des jeunes et pas de mensonge et de vol du reste du pays.

Le Dr Yussuf Saloojee, directeur exécutif par intérim du Conseil national contre le tabagisme, a déclaré que si le gouvernement examinait sa propre histoire et voyait le déclin rapide lorsque de fortes lois anti-tabac ont été promulguées il y a environ 20 ans, projet de loi, nous réduirons rapidement le nombre de personnes qui meurent et tombent malades à cause du tabagisme ».

Alors que la SA avait l’habitude de prendre la tête de la lutte antitabac, elle a pris du retard au fil des ans, le tabagisme en public étant toujours autorisé, tandis que neuf autres pays africains étaient désormais totalement sans fumée.

«Nous étions déjà bien en avance sur le match, mais regardez où nous en sommes maintenant. Les Sud-Africains fument toujours dans les lieux publics. Si d’autres pays africains ont vu la sagesse de protéger les gens contre les dangers du tabagisme et de protéger les non-fumeurs, pourquoi ne pas l’arrêter ici? »

Saloojee a déclaré que le tabagisme provoquait des catastrophes sanitaires et que son impact économique était énorme.

«Les gens qui tombent malades ne peuvent pas aller travailler. Ceux qui meurent ne gagneront plus d’argent. Il y a aussi une perte de certitude. Bien sûr, le tabagisme est lié à la pauvreté, aux gens qui ne ‘ t gagner de l’ argent. Les gens qui ne peuvent pas travailler seront plus profondément dans la pauvreté. Ce sont les effets économiques de ce que fait le tabac.

«Beaucoup de gens diront, mais l’industrie du tabac paie des impôts. Eh bien, pour chaque rand de taxes collectées auprès de l’industrie, cela coûte au pays plus que R3. Ce « jeu de perdre sa. Le tabagisme ralentit l’économie.

«La Banque mondiale a déclaré que l’argent une fois dépensé pour les cigarettes serait plutôt dépensé pour d’autres biens et services, ce qui créerait de nouveaux emplois. La réalité est que si les Sud-Africains transféraient leurs dépenses d’achat de tabac, de cigarettes et de vapoteurs à d’autres biens et services, cela créerait plus d’emplois. Les cigarettes sont fabriquées par des machines. Ils ne sont pas à forte intensité de main-d’œuvre. Les non-fumeurs dépensent généralement plus pour l’éducation, la nourriture et les articles ménagers », a déclaré Saloojee.