Se faire aider par un professionnel

Avis hypnocaments arrêter de fumer par l’hypnose

L’envie d’arrêter de fumer par l’hypnose est une raison fréquente pour laquelle de nombreuses personnes recherchent les conseils et l’aide d’un hypnothérapeute. C’est également l’une des thérapies les plus efficaces. Des progrès majeurs ont été réalisés ces dernières années dans la façon dont nous comprenons à la fois le processus de dépendance et la raison pour laquelle l’hypnose fonctionne si bien comme thérapie pour arrêter de fumer par hypnose.

Plus important encore pour cet article sur les conseils d’hypnothérapie pour arrêter de fumer par l’hypnose, notre compréhension de la façon dont le cerveau réagit lorsque les gens éprouvent une dépendance à la nicotine est maintenant très sophistiquée. Cela nous permet d’identifier plus clairement pourquoi l’arrêt du tabac par l’hypnose fonctionne si bien comme thérapie d’arrêt du tabac – parce que ce qui se passe dans le cerveau pendant ce processus peut être identifié avant qu’il ne se produise réellement. En d’autres termes, nous savons ce que l’hypnothérapie d’aide au sevrage tabagique est un moyen de comprendre ce qu’elle va faire avant qu’elle ne le fasse réellement. En soi, cela rend la thérapie plus puissante, car nos attentes de ce qui va se passer sont positives plutôt que négatives – ce qui signifie que le processus réel est susceptible d’être vécu de manière très naturelle par l’esprit subconscient.

Cependant, il y a toujours des clients qui ont constaté que lorsqu’ils croyaient être hypnotisés pour arrêter de fumer, le résultat n’était pas le même que lorsque quelqu’un d’autre avait effectué cette procédure sur eux. J’ai donc pensé que je pourrais vous expliquer comment fonctionne l’hypnose pour arrêter de fumer lorsque vous recevez l’aide efficace d’un thérapeute expert ayant de nombreuses années d’expérience dans l’aide aux fumeurs par l’hypnose pour arrêter de fumer définitivement. Vous pourrez ensuite comparer votre propre situation très clairement avec celle que je décris.

Que se passe-t-il lorsque vous êtes hypnotisé pour arrêter de fumer ?

Tout d’abord, laissez-moi vous rassurer : votre libre arbitre ne vous est jamais enlevé pendant une séance d’hypnothérapie. Vous gardez toujours le contrôle de ce que vous dites et faites, même si vous pouvez parfois avoir l’impression que ce n’est pas le cas. Si quelqu’un tente de prendre le contrôle de votre esprit contre votre volonté, c’est qu’il n’a aucune idée de la façon de mener à bien une séance d’hypnose. À tout moment, lorsque vous êtes hypnotisé pour arrêter de fumer avec l’hypnose, vous devez savoir que rien ne peut se produire sans votre permission – rien !

Alors pourquoi l’utilisation de thérapies de remplacement de la nicotine, comme les patchs à la nicotine ou les bonbons à la nicotine, fonctionne-t-elle pour certaines personnes mais pas pour d’autres ?

En bref, la nicotine contenue dans les cigarettes crée une forte dépendance car elle déclenche un mécanisme de récompense très puissant dans le cerveau. C’est pourquoi les gens aiment tant fumer, et ce plaisir – ou cette récompense – provient de la libération de substances chimiques appelées neurotransmetteurs dans des zones spécifiques du cerveau lorsqu’ils fument.

Une façon de penser à ce qui se passe lorsque vous arrêtez de fumer grâce à l’hypnose est que la procédure hypnotique elle-même agit comme une drogue alternative (à la nicotine), qui déclenche la même réaction chimique dans votre cerveau en utilisant vos pensées plutôt que votre flux sanguin. Nous décrivons ce processus comme « la chimie de l’hypnose » (voir mon article précédent sur la façon dont l’hypnothérapie peut arrêter de fumer). Avec l’hypnose pour arrêter de fumer, nous détournons donc les processus qui se produisent naturellement.

L’auriculothérapie, une méthode pour se débarrasser de l’envie de fumer

Vous voulez arrêter la cigarette avec un traitement naturel et efficace ? L’auriculothérapie est la solution pour arrêter de fumer qui vous correspond. Si l’arrêt de tabac avec l’auriculothérapie vous tente, c’est l’occasion de le concrétiser !

L’auriculothérapie : comment ça marche ?

L’auriculothérapie, c’est quoi ? Il s’agit d’une réflexologie sur le pavillon de l’oreille qui va stimuler des zones nerveuses bien précises. En effet, elle utilise les zones réflexes du pavillon de l’oreille afin de détecter certains points responsables des douleurs ou d’autres troubles fonctionnels. Pour rappel, chaque zone représente chacune une partie du corps. L’activation de ces zones peut également soulager la douleur et aider la personne à arrêter de fumer.

Comment arrêter de fumer avec l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie est très reconnue en tout ce qui concerne l’arrêt du tabac. Si vous avez tenté beaucoup de technique pour arrêter de fumer, il est conseillé d’essayer l’auriculothérapie, qui est vraiment efficace. Elle agit en stoppant les symptômes liés à l’absence de nicotine. Effectivement, l’auriculothérapie supprime directement le besoin de fumer, mais pas l’envie.

Comment faire pour arrêter de fumer grâce à l’auriculothérapie ? C’est très simple, il suffit de consulter un spécialiste en auriculothérapie près de chez vous. Le fait d’être suivi par un professionnel qui saura ajuster le traitement aux particularités de chacun est un grand avantage. Une séance d’auriculothérapie dure environ 1 heure, mais la durée peut augmenter selon le cas du patient. Son tarif varie de 50 à 120 euros, et 2 à 3 séances suffisent pour voir les résultats. En somme, si vous avez décidé d’arrêter de fumer grâce à l’auriculothérapie, les démarches sont en général simples et rapides.

L’auriculothérapie est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Parmi une multitude de méthodes pour se débarrasser du tabac, l’auriculothérapie aussi en fait partie. Elle a prouvé son efficacité contre un grand nombre de douleurs comme l’arthrose, le rhumatisme, la sciatique, le trouble digestif et la cervicalgie, en particulier l’arrêt du tabac. Par rapport à ce dernier, l’auriculothérapie inhibe la liaison de la nicotine avec les récepteurs grâce à la stimulation des zones nerveuses présentes au niveau de certains points du pavillon de l’oreille. De ce fait, les besoins de fumer vont diminuer, voire disparaître.

Obtenez votre kit gratuit pour arrêter de fumer pendant le mois sans tabac

On peut observer plusieurs types d’addictions qui touchent actuellement les Français : les jeux d’argents, les achats compulsifs, l’alcool, les addictions alimentaires, les drogues, et encore d’autres. Le problème est que ceux-ci entrainent souvent des problèmes au niveau financier pour leurs victimes, et même des problèmes de santés dans la plupart des cas. Pour remédier à cette situation, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé s’est associé avec l’Assurance Maladie et Santé publique France pour contrecarrer ce phénomène d’addiction en organisant une campagne nationale à cet effet.

Les différents moyens pour quitter la cigarette

D’après une étude faite en 2016 par Marisol Tourrain, plus de la moitié des fumeurs ont l’initiative d’arrêter définitivement la cigarette. C’est ainsi alors que naît l’opération « Le Mois sans tabac » qui vise à distribuer gratuitement des kits anti tabac pour aider les personnes à se défaire de la mauvaise habitude qu’est la cigarette.

Cliquez ici pour obtenir votre kit gratuitement.

Le problème est que cela n’est pas toujours facile à exécuter. Cependant, il existe plusieurs manières de quitter la cigarette. Il y a les substituts nicotiniques comme les inhalateurs, les patchs et les timbres, les gommes à mâcher et bien d’autres. Il est parfois possible qu’ils soient remboursés à environ 65 % par l’Association Maladie. Il y a aussi diverses thérapies qui traitent le comportement du sujet. Elles visent à aider les patients à se défaire des addictions en leur enseignant les bonnes habitudes tout en les soignants. Enfin, il y a des médicaments spécialisés à ces effets appelés médicaments psychotropes. Ce sont les principales méthodes qui sont reconnues officiellement par les médecins. Il en existe aussi d’autres variétés de méthodes comme l’homéopathie, l’utilisation de cigarette électronique, l’acupuncture ou même l’hypnose qui sont utilisées par certaines personnes. Le problème est que ces méthodes ne sont pas vraiment reconnues.

Le programme « Le Mois sans tabac »

Avec les différents moyens existants cités auparavant et en combinant cela avec le nombre de personnes décédées à cause du tabac, qui est estimé à plus de 75 000 personnes par ans, le fumeur devrait être plus que motivé à quitter cette mauvaise habitude de la cigarette. Ces personnes peuvent alors se faire aider en participant à l’opération nationale « Le Mois sans tabacs », organisé par le gouvernement, la Santé publique et l’Association Maladie. Cette opération a pour but de sensibiliser et d’aider de nombreux fumeurs français par la distribution de milliers de kits d’aide antitabac gratuitement à travers le pays. Dans chaque kit, on peut trouver différents outils qui vont accompagner la personne durant sa thérapie. Il y d’abord un programme de 40 jours qui contient de nombreux conseils et des défis journaliers. Il y a aussi une roue qui permet de calculer ses économies. Ensuite, on a dans le kit, des informations sur les différents outils mis à la disposition du sujet. Enfin, il y a quelques précisions qui vont permettre à la personne d’obtenir un entretien gratuit avec un professionnel de la santé, voire même un tabacologue. Pour pouvoir bénéficier de ce kit gratuit, il suffit juste de suivre le lien proposé en haut et de cliquer sur « Je commande mon kit ».

Notre avis sur la méthode chiapi pour arrêter de fumer

La médecine traditionnelle chinoise regroupe de nombreuses disciplines incroyables dont la méthode chiapi. C’est une méthode pour arrêter de fumer et de sevrage tabagique. Elle est très efficace parce que 80% des fumeurs ne ressentent plus l’envie de fumer dès la première séance et cela augmente de 90% en deuxième séance. Il s’agit d’une sorte de technique d’acupuncture ayant pour but de couper le besoin de nicotine. 

Même si la chiapi est une méthode plutôt simple par rapport aux autres moyens pour arrêter de fumer, elle est très puissante pour empêcher les symptômes pénibles du manque de nicotine à se manifester.

Différencier le manque et l’envie 

Différencier le manque et l’envie est une chose importante. En effet, le manque est un besoin physiologique et l’envie est un besoin psychologique. Les professionnels dans le domaine disent qu’un fumeur en manque est comme un lion en cage. Quand un fumeur est en manque, il présente les symptômes suivants:

  • Il s’énerve facilement
  • Il est irritable
  • Il n’a plus aucune patience

D’un autre côté, l’envie est causée par son habitude de consommer et son comportement face à la cigarette. C’est une sorte de pécher mignon. En éliminant le manque et le besoin de nicotine, la méthode chiapi n’enlève pas toutes les envies. Quand un fumeur n’a aucun sentiment de manque, il ne ressent ni énervement ni obsession et ne rencontre aucune difficulté face à la tentation, aux habitudes et au geste. 

C’est pour cela que pour couper vraiment l’envie de fumer, il doit absolument changer ses habitudes quotidiennes: activité physique, alimentation, rythme quotidien… En faisant appel aux services d’un professionnel dans ce domaine, il bénéficie des conseils pour faire en sorte que tout se passe bien et sereinement. 

L’avis des professionnels concernant la méthode chiapi

La méthode chiapi est une méthode naturelle pour arrêter de fumer. Elle a été scientifiquement validée depuis 1976 après avoir testé sur 1142 personnes à l’Hôpital de la Timone à Marseille par le Dr Réquéna. Ce fut la seule et unique étude scientifique mondiale d’ampleur de sevrage anti-tabagique jusqu’à maintenant. 

Suite à cette réussite, le docteur a continué à appliquer la méthode sur les fumeurs tout en formant des praticiens. Actuellement, plus de 20 000 gros fumeurs peuvent témoigner de l’efficacité de la méthode chiapi. 

Voici les statistiques, sur 80% de résultats, 70% de réussite à long terme et 10% de fumeurs rechutent pendant le 1er mois. Selon les professionnels dans le domaine, la réussite de la méthode chiapi dépend surtout du personne qui veut arrêter de fumer et non de la quantité de tabac ni du nombre d’années de tabac. 

Un ex-fumeur témoigne en faveur de cela: “après avoir vu une ancienne fumeuse qui a arrêté de fumer avec la méthode chiapi dans l’émission Allô docteur, j’étais intrigué. Alors, j’ai testé et ça marche vraiment. Bien sûr, il faudrait être motivé, sinon on ne tient pas, comme quoi la réussite dépend de vous. Mais le vrai bonheur c’est quand on ne souffre pas des symptômes du manque. Je recommande vivement à toutes les personnes qui veulent arrêter de fumer sans avoir à souffrir du manque.” Alex, 40 ans

Les 8 étapes clés pour arrêter le tabac

Vous-vous demandez comment devenir non-fumeur ?

 

Face aux différents effets secondaires du tabac, de nombreux fumeurs veulent désormais arrêter de fumer. Certains ont déjà essayé sans succès et d’autres hésitent à se lancer par peur. En effet, faire le choix d’arrêter de fumer ne s’improvise pas. Il est recommandé d’adopter un mode de vie sain. Par rapport à l’alcool, à l’héroïne et à la cocaïne, on sait tous que le tabac est le plus addictif. Cette substance s’est tellement intégrée dans votre vie qu’il est dur de ne pas succomber à certaines cigarettes.

Alors si vous constatez que la cigarette nuit à votre santé, pourquoi ne pas prendre la décision d’arrêter ? Vous pouvez faire face au manque, au vide, vous serez même anxieux. Ainsi, pour ne pas replonger dans l’addiction, vous êtes obligé de prendre une décision. Ces étapes pourront vous aider à y parvenir.

1.Se décider de la date de l’arrêt

 

Pour devenir non-fumeur en toute simplicité, la première étape consiste à planifier votre arrêt. Pour cela, vous devez prévenir vos proches et vos collègues. Il n’est donc pas nécessaire de chercher des excuses, car votre seul objectif est d’atteindre votre but. Il faut au minimum prévoir 1 mois de préparation. Durant la préparation, vous devez vous mettre à l’épreuve comme un grand sportif qui fera tout son possible pour gagner la compétition.

Dans ce cas, il faudra planifier votre sevrage tabagique. Comme il n’est pas possible d’arrêter brutalement, une préparation est nécessaire pour vous aider à dire adieu à la cigarette. Vous pouvez par exemple sauter le pas lors de votre anniversaire ou d’un événement important. Sachez qu’il n’y a pas de moment propice pour arrêter, mais l’essentiel est de bien se préparer.

2.Apprendre à vivre sans la cigarette  

 

Faire le choix d’arrêter de fumer rime avec changement de vie. Il s’agit d’une démarche un peu complexe qui demande beaucoup de patience et de volonté. Vous devez faire face aux situations de manque pour éviter de vous replonger. Veuillez demander par exemple à vos amis ou à vos entourages de ne pas fumer en votre présence. Les premières semaines, évitez les lieux publics où vous avez l’habitude de fumer. Sachez également qu’il existe actuellement des lois relatives à l’interdiction de fumer dans les lieux publics en France.

Dans le cas où vous ne pouvez pas éviter ces endroits, refusez avec politesse toute offre de cigarette. Soyez fier de ne plus fumer. Pour cela, il est conseillé de réorganiser votre journée en essayant de nouvelles activités.

 

 

3.Bien équilibrer son alimentation

 

Devenir non-fumeur de manière naturelle nécessite aussi l’adaptation de votre alimentation. En général, la plupart des fumeurs ont des carences en vitamines et minéraux puisque leur alimentation n’est pas équilibrée. Le rééquilibrage de votre alimentation est une étape cruciale avant d’entamer un sevrage tabagique. Cela vous permettra de mieux vivre cette épreuve, car une alimentation saine et équilibrée participera à la réduction des symptômes de sevrage.

En outre, cette étape permettra de ne pas prendre de poids pour ceux qui de limiter craignent les risques d’arrêter de fumer. Comme la nicotine a apporté des modifications dans votre métabolisme, elle va induire de manière artificielle un poids plus faible que votre poids naturel. C’est faire usage de substituts, votre organisme n’a plus accès à la nicotine, et votre métabolisme ne se transformera pas.

4.Adopter une positive attitude

 

Avoir une pensée positive est indispensable pour que votre sevrage tabagique se déroule normalement. Dans la vie, nous avons tendance à réagir négativement plutôt que d’agir de manière positive. Quand vous décidez d’arrêter de fumer de la cigarette, il se peut que votre vie bouleverse. Le mieux est de changer votre façon de penser pour être plus optimiste.

Tous les matins, pensez aux bénéfices de l’arrêt tabagisme. Il est à noter que nombreux sont les dangers du tabagisme passif comme le cancer du poumon qui est fatal. De ce fait, remémorez dans votre tête les avantages que vous procure l’arrêt de la cigarette. Par exemple, vous allez respirer mieux chaque jour qui passe.

5.Discuter à ses proches ou à un professionnel 

 

Il est important d’avertir votre entourage que vous avez arrêté de fumer afin d’obtenir leur soutien. Ayez toujours en Il est important d’avertir votre entourage que vous avez arrêté de fumer afin d’obtenir leur soutien. Ayez toujours en tête que vous n’êtes pas seul dans votre combat. Votre famille et vos amis sont là pour vous conseiller, encourager et soutenir. Entourez-vous donc de personnes bienveillantes qui connaissent et comprennent la complexité du processus que vous allez entamer. Vous pouvez organiser des sorties ensemble pour remplacer le vide que comblait la cigarette.

Il vous est également possible de solliciter l’accompagnement d’un professionnel pour vous aider à devenir Non-fumeur. Contactez d’abord votre médecin généraliste pour vous suivre et évaluer votre état de santé. Ce spécialiste saura vous orienter vers un professionnel spécialisé dans le domaine du sevrage au tabagisme.

6.Réaliser des exercices de respiration pour une meilleure gestion du stress

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est giphy.gif.

Il est indispensable de travailler sa gestion du stress puisque l’arrêt brutal de la cigarette peut entraîner des pics de stress et des modifications de l’humeur. Pour une bonne gestion du stress, vous devez faire des exercices de respiration. Certains fumeurs pensent que la cigarette les aide à mieux gérer leur stress. Du coup, ils ont peur d’être soumis à un stress intense s’ils arrêtent de fumer. Il est évident qu’au début de la procédure de sevrage, vous pouvez être stressé. Cela est certainement causé par la dépendance physique à la nicotine qui s’est installée petit à petit lorsque vous fumiez.

7.Faire recours aux substituts nicotiniques ou à la vape 

 

En n’utilisant pas de substituts nicotiniques pour arrêter de fumer, vous allez tout de suite sentir cette dépendance. Heureusement qu’il existe une autre alternative face à la cigarette. Il est conseillé d’employer une cigarette électronique. En effet, c’est un excellent moyen pour vous aider à combattre les symptômes ou les conséquences du sevrage. L’usage d’un vaporisateur est même recommandé pour réussir son sevrage tabagique.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des substituts contenant de la nicotine comme le Zyban et le Champix pour atténuer les symptômes du manque. Vous pouvez vivre dans l’angoisse, dans la dépression, dans la nervosité, manquer de concentration, prendre du poids et devenir irritable. Pour que vous puissiez résister à l’envie incontrôlable de fumer, ces médicaments sont ce qu’il vous faut. Ces produits sont particulièrement destinés aux gros fumeurs dépendants.

8.Faire une méditation

 

Cela peut vous sembler abstrait, mais cela fait plusieurs années que l’effet de la méditation de pleine conscience sur l’arrêt du tabac est affirmé par les scientifiques. D’après les recherches, la majorité des personnes qui ont suivi un entraînement à la méditation. Ils ont pu réduire leur consommation de 60 % naturellement. Pour ce faire, vous pouvez installer des applications qui proposent un programme de méditation guidée sur le sujet. 

 

 

 

Comment arrêter le tabac grâce à l’hypnose ?

L’hypnose est une méthode pertinente dans la prise en charge médicale de l’addiction au tabac. Par ce procédé, le patient autrefois mobilisé par cette dépendance, prend d’ores et déjà contrôle sur ses sens pouvant ainsi réintégrer la société.

Un tel procédé permet donc au sujet de percevoir la cigarette comme un élément étranger ou un bourreau dont il est subordonné et doit se débarrasser.

Toutefois, la décision de quitter une telle dépendance doit venir du sujet, de peur que le procédé ne soit un échec. À cet effet, retrouvez dans ce billet, les aspects à considérer afin de soigner l’addiction au tabac grâce à l’hypnose.

Pourquoi pratiquer l’hypnose ?

 

Au premier abord, il faut notifier que l’hypnose permet de défaire les relations physiques et psychologiques du sujet avec sa dépendance. Une telle méthode est donc différente de celle employée par divers substituts nicotiniques.

Il revient donc de cerner l’utilité de l’hypnose, ainsi que les techniques utilisées en hypno thérapie pour réussir votre traitement à la dépendance au tabac. En outre, le déroulement de la séance d’hypnose du même que le prix de l’hypno thérapie sont des facteurs à considérer afin de réussir sans tergiversation votre traitement.

Méthode employée en hypnose pour arrêter de fumer

 



Afin de parvenir à arrêter votre dépendance au tabac, le thérapeute stimule fortement votre détermination à quitter cette addiction. Ce procédé aussi appelé, mécanisme de la suggestion et concept de l’empreinte, consiste à modifier de façon progressive les pensées et les discours du fumeur.

En effet, l’enjeu est de développer une relation de confiance entre le thérapeute et son patient. Pour y parvenir, au cours des séances, le fumeur pourra exposer ses craintes, ses peurs afin d’obtenir du thérapeute différentes recommandations. Découvrez les séances d’hypnose proposées par Catherine DEGIVES, hypnothérapeute et kinésiologue près de Hannut et Namur. Vous serez amplement satisfait de la qualité de la prestation, voire des différents traitements.

Comment se déroule la séance d’arrêt du tabac par hypnose ?

 

La séance d’arrêt du tabac par hypnose se décline en diverses étapes. Il s’agit entre autres :

  • Des suggestions visant un changement de comportement du fumeur : à ce niveau, le travail va consister à sortir le fumeur de son état d’anxiété ;
  • Modifier les habitudes du fumeur : à ce stade l’enjeu revient à amener le patient à gérer autrement son stress, ses soucis ;
  • Faire spéculer le patient sur un avenir sans tabac ;
  • Faire un rapprochement entre le tabac et l’état de santé du patient. Ces techniques employées lors de la séance du sujet sont incontournables pour réussir à traiter littéralement l’addiction de ce dernier. IL serait donc inutile de passer outre.

Combien coûte l’hypnothérapie ?

 

Le prix d’une séance d’hypnose est subordonné à votre ville de résidence ainsi qu’à la qualité du thérapeute sélectionné. Dans des villes comme Paris par exemple, le plafond peut atteindre 300 euros et au minimum 70 euros à l’heure.

Par ailleurs, la durée du traitement peut varier d’un thérapeute à l’autre. Ainsi, si avec certains, une séance d’accompagnement peut faire l’affaire, avec d’autres, il faudrait, différentes séances pour réussir à traiter définitivement le patient.

Toutefois, il faut inférer que le nombre importe peu du moment où les objectifs sont atteints. Il revient donc de s’enquérir en l’occurrence du taux de réussite dudit traitant afin de faire le meilleur choix.

Comment choisir un bon hypnothérapeute ?

 

 



Afin de bien choisir votre hypnothérapeute, il est impératif de faire appel à un professionnel de santé. Cela vous permettra en l’occurrence d’éviter les arnaques et surprises désagréables.

Veiller donc vous confier aux infirmiers, aux médecins psychologues ayant suivi au préalable une formation dans le domaine. De surcroît, il est indispensable de vous enquérir du parcours du praticien afin de pallier tous stress et anxiétés après traitements.

Vous pouvez aussi découvrir Le livre pour arrêter le tabac avec l’hypnose sur Amazon de Docteur Jean-Marc Benhaiem (Auteur)

L’hypnose pour l’arrêt du tabac

J’ai consulté un hypnotiseur pour arrêter de fumer

Je dois tout d’abord vous dire que ce n’était pas la première fois que je prenais rendez-vous avec Cédric Nedellec, hypnothérapeute à Nice. J’étais venue le voir à plusieurs reprises pour améliorer ma confiance en moi et mon sommeil. Et, dès la première séance, je dormais déjà mieux ! Du coup, j’avais une plus belle peau et me sentais plus belle… mieux dans ma peau !

Nous avons ensuite travaillé sur la confiance que j’avais en moi. Ça a nécessité plus de séances mais l’ensemble des outils qu’il m’a donné pour gérer mes émotions et mes pensées, en plus des séances d’hypnose, ça complétement changé ma vie ! Depuis, je le recommande encore et encore autour de moi et c’est pour ça que je souhaitais partager mon expérience et donner mon avis sur ce thérapeute.

Arrêter de fumer avec l’hypnose

Je fumais 20 à 30 cigarettes par jours depuis mes 15 ans… Il faut dire que ça me revenait cher mais le pire, c’était ma santé qui se dégradait… Atteinte d’une maladie génétique, l’inflammation causée par la cigarette aggravait mon état… Mais ça c’était avant ! Et ça fera 2 ans en juillet que j’aurai arrêté de fumer !

Comment se sont passées les séances ?

La première séance d’hypnose pour arrêter de fumer a duré 3 heures durant laquelle Cédric, sur une présentation PowerPoint, m’a éclairé sur ce qu’était vraiment la cigarette, c’est-à-dire une dépendance psychologique, une habitude, plus qu’une dépendance physique. Il m’a expliqué que le but de cette séance était pour connaître ma singularité en tant que fumeuse et adapter les séances d’hypnose qui suivaient.

Après sa longue présentation (où j’ai quand même pu faire une pause pour en fumer une « consciemment », en prenant conscience de chaque bouffée), il m’a fait la séance d’hypnose. C’était carrément surprenant ! Ma partie responsable de mon tabagisme répondait à travers ma main ! je ne me souviens pas de tout loin de là… Mais ce dont je me rappelle, c’est d’avoir éprouvé un profond dégoût pour la cigarette dès que ce fût fini ! Et c’est ce que je voulais, en être dégoûtée !

Normalement son « protocole » se fait sur 2 séances mais il m’avait informé qu’une partie de ses clients arrêtait dès la première. Et c‘est ce qui s’est passé pour moi ! Et je ne peux donc pas savoir ce que nous aurions fait à la 2nde séance. Du coup, au lieu de payer 180 euros pour l’ensemble, je n’ai payé que 120 euros. Soit une dizaine de jours de cigarettes pour moi… Autant dire que l’affaire est plus que rentable !

Depuis mon arrêt…

Il m’est arrivée de repenser à la cigarette, et même d’avoir eu le réflexe d’en accepter une avant de la refuser. Je ne souhaite pas redevenir fumeuse… Vraiment pas ! Grâce à tous l’argent économisé, je pars plus souvent avec mes enfants en vacances, je me fais aussi plus de cadeaux ! Mais le plus beau cadeau que j’ai pu me faire, c’est celui d’avoir arrêté de fumer… Alors un grand merci à M. Nedellec sans qui je ne serais peut-être plus là aujourd’hui pour témoigner de la qualité de vie qu’il m’a offerte !