Aides

LES DOSAGES E-LIQUIDES POUR ARRÊTER DE FUMER

La cigarette électronique est de plus en plus prisée par les fumeurs. Elle se révèle être la meilleure alternative pour arrêter de fumer le tabac. Contrairement à la cigarette traditionnelle, elle ne provoque pas d’effets indésirables sur l’organisme du consommateur. Les cigarettes électroniques sont utilisées avec les e-liquides qui permettent de vapoter et d’arrêter la consommation du tabac. Après avoir acheté le kit de cigarette électronique, le choix du e-liquide est indispensable pour l’utiliser. Découvrez dans cet article l’importance des e-liquides pour arrêter de fumer.

Arrêter de fumer grâce au vapotage de e-liquides

Lorsque vous décidez d’abandonner cette vieille clope bourrée de produits chimiques, la meilleure alternative reste les e-liquides proposés pour la cigarette électronique. En réalité, la vapeur générée par les e-liquides est 95 % moins nocive que la fumée de la cigarette traditionnelle. En décidant de ne plus consommer de tabac, vous faites déjà le premier pas pour arrêter de fumer.

Le vapotage désigne l’action de consommer la vapeur produite par le e-liquide dans la cigarette électronique. Il n’a absolument rien à voir avec l’action de fumer du tabac et de s’exposer à ses effets dopants et toxiques. Le vapotage permet aujourd’hui aux anciens fumeurs d’arrêter de fumer sans ressentir les effets du manque. En adoptant par exemple le e-liquide shaman, vous pouvez tirer un trait sur le tabac et devenir un vapoteur.

Il est vrai que ce n’est pas facile d’arrêter de fumer. Il faudra pour cela réduire progressivement le rythme de consommation de nicotine. En effet, la nicotine est la substance présente dans le tabac qui entraine la dépendance. Ainsi, pour arrêter de fumer, il faudra réussir à se déposséder de cette substance.

Avec le e-liquides, il est possible de réduire le taux de nicotine dans la vapeur. Ainsi, le fumeur peut simuler l’inhalation du tabac et réduire progressivement sa consommation de nicotine.

Le choix du taux de nicotine dans les e-liquides pour arrêter de fumer

Lorsque le vapoteur choisit un e-liquide, il doit aussi faire le choix du taux de nicotine présent. Bien sûr, il est possible de consommer des e-liquides sans nicotine. Cependant, pour une personne qui souhaite arrêter de fumer le tabac, il est préconisé de ne pas les adopter de façon brusque. En effet, le dosage de nicotine est primordial pour réussir le processus de sevrage.

En commençant à vapoter avec une dose adaptée à ses besoins puis en les réduisant progressivement, le fumeur aura le temps de se désaccoutumer de la cigarette traditionnelle. Malgré le manque ressenti au quotidien, les effets seront réduits et il pourra davantage gérer l’absence de nicotine. À la fin du processus, l’ex-fumeur n’éprouvera plus du tout le besoin de fumer du tabac.

Si vous êtes un fumeur de 30 cigarettes par jour, vous devez commencer avec un dosage de nicotine de 18 mg/ml. Pour une consommation quotidienne de 15 cigarettes, il faudra un dosage de 8 mg/ml. Une consommation quotidienne de 10 cigarettes impliquera un dosage de 2 mg/ml. Enfin, il n’est plus nécessaire d’ajouter de la nicotine lorsque le fumeur n’est plus dépendant de la nicotine.

En somme, les e-liquides se révèlent être un grand atout dans le sevrage de la cigarette traditionnelle. Elles ne présentent aucun effet dopant pour les consommateurs et leur permettent de réduire progressivement la consommation de la nicotine.

L’auriculothérapie, une méthode pour se débarrasser de l’envie de fumer

Vous voulez arrêter la cigarette avec un traitement naturel et efficace ? L’auriculothérapie est la solution pour arrêter de fumer qui vous correspond. Si l’arrêt de tabac avec l’auriculothérapie vous tente, c’est l’occasion de le concrétiser !

L’auriculothérapie : comment ça marche ?

L’auriculothérapie, c’est quoi ? Il s’agit d’une réflexologie sur le pavillon de l’oreille qui va stimuler des zones nerveuses bien précises. En effet, elle utilise les zones réflexes du pavillon de l’oreille afin de détecter certains points responsables des douleurs ou d’autres troubles fonctionnels. Pour rappel, chaque zone représente chacune une partie du corps. L’activation de ces zones peut également soulager la douleur et aider la personne à arrêter de fumer.

Comment arrêter de fumer avec l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie est très reconnue en tout ce qui concerne l’arrêt du tabac. Si vous avez tenté beaucoup de technique pour arrêter de fumer, il est conseillé d’essayer l’auriculothérapie, qui est vraiment efficace. Elle agit en stoppant les symptômes liés à l’absence de nicotine. Effectivement, l’auriculothérapie supprime directement le besoin de fumer, mais pas l’envie.

Comment faire pour arrêter de fumer grâce à l’auriculothérapie ? C’est très simple, il suffit de consulter un spécialiste en auriculothérapie près de chez vous. Le fait d’être suivi par un professionnel qui saura ajuster le traitement aux particularités de chacun est un grand avantage. Une séance d’auriculothérapie dure environ 1 heure, mais la durée peut augmenter selon le cas du patient. Son tarif varie de 50 à 120 euros, et 2 à 3 séances suffisent pour voir les résultats. En somme, si vous avez décidé d’arrêter de fumer grâce à l’auriculothérapie, les démarches sont en général simples et rapides.

L’auriculothérapie est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Parmi une multitude de méthodes pour se débarrasser du tabac, l’auriculothérapie aussi en fait partie. Elle a prouvé son efficacité contre un grand nombre de douleurs comme l’arthrose, le rhumatisme, la sciatique, le trouble digestif et la cervicalgie, en particulier l’arrêt du tabac. Par rapport à ce dernier, l’auriculothérapie inhibe la liaison de la nicotine avec les récepteurs grâce à la stimulation des zones nerveuses présentes au niveau de certains points du pavillon de l’oreille. De ce fait, les besoins de fumer vont diminuer, voire disparaître.

CBD : est-ce un bon moyen pour vous aider à arrêter de fumer le cannabis ?

Certains d’entre nous ne savent pas bien distinguer le cannabis au CBD ou cannabidiol. C’est pour cela qu’on ne se permet pas de consommer ce dernier, car on pense que c’est de la drogue qui peut nuire à la santé, surtout la santé mentale. Pourtant, cette perception paraît fausse, car l’effet de la consommation de CBD est très loin de celle du cannabis. Le CBD est un extrait de la plante de chanvre appelée sativa, utilisé par les professionnels de la santé afin de traiter et soulager certains maux et douleurs chez l’être humain. Son taux en THC ou tétrahydrocannabinol est très faible, inférieur à 0,2 %, et il ne provoquera pas de mauvais effets psychotropes. Quant au cannabis, il est très dangereux pour la santé, car son taux en tétrahydrocannabinol est très élevé et pourrait détruire la santé mentale de ses consommateurs.

À part le traitement de certaines douleurs et maladies, le CBD est également utilisé pour le sevrage tabagique. Alors, si vous avez la mauvaise habitude de fumer beaucoup de cigarettes ou du cannabis, mais vous souhaitez vraiment vous arrêter, on vous conseille de ne pas hésiter à opter pour les produits à base de CBD afin de vous aider. Sachez que la consommation de tabacs est très mauvaise pour la santé et peut entraîner de mauvaises conséquences telles que les maladies respiratoires et le cancer du poumon,

En fait les produits à base de CBD existent en différentes formes, à savoir :

L’huile de CBD

L’huile de CBD est fabriquée à base des cristaux de CDB et de l’huile végétale telle que l’huile d’olive, l’huile d’amande et l’huile de coco. Elle est disponible en plusieurs concentrations en cannabinoïde allant de 5 % à 40 %. Elle peut être utilisée pour :

  • Soulager les douleurs musculaires
  • Traiter certaines maladies chroniques.
  • Arrêter de fumer
  • Améliorer la qualité du sommeil

Pour acheter de l’Huile de CBD, trouvez une boutique de CBD en France en faisant une petite recherche sur Google. Là, vous trouverez de nombreux magasins et boutiques en ligne spécialisés dans la vente de produits à base de CBD. Sachez que la meilleure huile de CBD est celle qui est fabriquée à base de plantes de chanvre biologique, c’est-à-dire sans pesticides ni produits chimiques, et son taux en THC est inférieur à 0,2 %.

La fleur de CBD

La fleur de CBD provient également des fleurs de chanvres femelles contenant un taux de THC très faible. Pour bien consommer les fleurs de CBD, il faut les infuser. L’infusion est le moyen le plus rapide et le plus efficace pour profiter de tous les bienfaits des fleurs de CBD. La consommation régulière d’une infusion de fleurs de CBD avec une bonne dose vous aide à :

  • Trouver du bon sommeil chaque soir
  • Réduire le stress et l’anxiété
  • Traiter certaines maladies comme l’épilepsie chez l’enfant et soulager les douleurs au niveau des muscles et des articulations.
  • Arrêter le tabac et le cannabis

Les tisanes de CBD

Une large gamme de tisanes à base de plantes de chanvre bio mélangée à d’autres produits naturels, ayant de nombreuses vertus, comme les menthes, les verveines, les fleurs de houblon, l’anis, la camomille, la carotte… sont vendues dans les magasins et les boutiques de vente de produits à base de CBD de bonne qualité pour :

  • Améliorer la qualité de votre sommeil
  • Faire de la détoxification
  • Donner de l’énergie et de la vitalité
  • Améliorer votre bien-être
  • Lutter contre le stress et la dépression
  • Soulager les crampes et certaines douleurs au niveau des muscles et de l’appareil digestif

Obtenez votre kit gratuit pour arrêter de fumer pendant le mois sans tabac

On peut observer plusieurs types d’addictions qui touchent actuellement les Français : les jeux d’argents, les achats compulsifs, l’alcool, les addictions alimentaires, les drogues, et encore d’autres. Le problème est que ceux-ci entrainent souvent des problèmes au niveau financier pour leurs victimes, et même des problèmes de santés dans la plupart des cas. Pour remédier à cette situation, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé s’est associé avec l’Assurance Maladie et Santé publique France pour contrecarrer ce phénomène d’addiction en organisant une campagne nationale à cet effet.

Les différents moyens pour quitter la cigarette

D’après une étude faite en 2016 par Marisol Tourrain, plus de la moitié des fumeurs ont l’initiative d’arrêter définitivement la cigarette. C’est ainsi alors que naît l’opération « Le Mois sans tabac » qui vise à distribuer gratuitement des kits anti tabac pour aider les personnes à se défaire de la mauvaise habitude qu’est la cigarette.

Cliquez ici pour obtenir votre kit gratuitement.

Le problème est que cela n’est pas toujours facile à exécuter. Cependant, il existe plusieurs manières de quitter la cigarette. Il y a les substituts nicotiniques comme les inhalateurs, les patchs et les timbres, les gommes à mâcher et bien d’autres. Il est parfois possible qu’ils soient remboursés à environ 65 % par l’Association Maladie. Il y a aussi diverses thérapies qui traitent le comportement du sujet. Elles visent à aider les patients à se défaire des addictions en leur enseignant les bonnes habitudes tout en les soignants. Enfin, il y a des médicaments spécialisés à ces effets appelés médicaments psychotropes. Ce sont les principales méthodes qui sont reconnues officiellement par les médecins. Il en existe aussi d’autres variétés de méthodes comme l’homéopathie, l’utilisation de cigarette électronique, l’acupuncture ou même l’hypnose qui sont utilisées par certaines personnes. Le problème est que ces méthodes ne sont pas vraiment reconnues.

Le programme « Le Mois sans tabac »

Avec les différents moyens existants cités auparavant et en combinant cela avec le nombre de personnes décédées à cause du tabac, qui est estimé à plus de 75 000 personnes par ans, le fumeur devrait être plus que motivé à quitter cette mauvaise habitude de la cigarette. Ces personnes peuvent alors se faire aider en participant à l’opération nationale « Le Mois sans tabacs », organisé par le gouvernement, la Santé publique et l’Association Maladie. Cette opération a pour but de sensibiliser et d’aider de nombreux fumeurs français par la distribution de milliers de kits d’aide antitabac gratuitement à travers le pays. Dans chaque kit, on peut trouver différents outils qui vont accompagner la personne durant sa thérapie. Il y d’abord un programme de 40 jours qui contient de nombreux conseils et des défis journaliers. Il y a aussi une roue qui permet de calculer ses économies. Ensuite, on a dans le kit, des informations sur les différents outils mis à la disposition du sujet. Enfin, il y a quelques précisions qui vont permettre à la personne d’obtenir un entretien gratuit avec un professionnel de la santé, voire même un tabacologue. Pour pouvoir bénéficier de ce kit gratuit, il suffit juste de suivre le lien proposé en haut et de cliquer sur « Je commande mon kit ».

Les bienfaits du sport durant votre sevrage

Le sevrage est un processus lent et qui nécessite beaucoup de volonté. Certaines personnes peuvent craindre les effets secondaires de l’arrêt de la prise du tabac. Cependant, cette période de sevrage est le moment idéal pour pratiquer du sport régulièrement. En effet, le sport vous apporte de nombreux avantages tant sur le physique que sur le moral pour vous aider à arrêter de fumer.

Le tabac et le sport : ce qu’il faut savoir

Le sport et le tabac ne sont pas compatibles. L’association de ceux-ci augmente le risque d’accident cardiovasculaire, d’après les dires des médecins. En effet, la présence de nicotine dans le corps augmente le rythme cardiaque et la consommation d’oxygène. En outre, l’oxygène présent dans les globules rouges et dans les muscles est remplacé par le monoxyde de carbone aspiré lors du fumage de tabac, ce qui peut entraîner l’hypoxie.

On constate plusieurs effets néfastes chez la personne, notamment l’essoufflement, l’accélération de la fréquence cardiaque et une fatigue extrême. De plus, la pratique du sport accompagnée du fumage de tabac peut entraîner les crampes surtout chez les personnes âgées de plus de 40 ans. Par ailleurs, les sportifs voient leur performance diminuer lorsqu’ils fument du tabac.

Les avantages du sport durant le sevrage

Comme l’association sport tabac est nocive pour la santé, il est préférable d’arrêter totalement la prise de tabac et de faire du sport pendant la période de sevrage. Cela présente plusieurs bienfaits :

  • Amélioration du souffle et du rythme cardiaque. Cet avantage aide à oublier la cigarette.
  • Amélioration des conditions physiques. Pendant le sevrage tabagique, lorsque vous faites régulièrement du sport, vous combattez les kilos en trop et êtes en excellente forme.
  • Développement de la qualité de vie : le suivi d’un programme sportif, vous pouvez avoir un meilleur sommeil et réduire votre anxiété.
  • Évacuation du stress : le sport évacue le stress du quotidien et la nervosité causée par le sevrage. En effet, suite à une séance de sport, le corps libère des hormones de bien-être qui sont l’endorphine. Ce dernier apaise le manque de nicotine dans le corps.

Le sport est ainsi la meilleure solution pour combattre le tabagisme, car il est bénéfique pour ses pratiquants.

Choix du sport à pratiquer pendant le sevrage

Pendant la période de sevrage, aucun sport intense n’est requis. L’idéal est de faire une pratique régulière d’une activité modérée. La meilleure solution est de faire appel à un coach sportif qui saura vous guider dans votre cure. Ce coach sportif peut vous recommander des sports comme le fitness, la danse ou la musculation. Par ailleurs, vous pouvez également choisir le Yoga ou la gymnastique douce pour votre programme sportif.

Pendant votre sevrage, vous pouvez également faire de la marche ou du cyclisme pendant vos temps libres ou pour aller au travail. Toutefois, si vous n’avez pas fait une activité physique depuis longtemps, il faut d’abord faire appel à un médecin, avant de commencer.

Conseils pratiques pendant le sevrage

Suite à votre arrêt, il peut arriver que l’envie de fumer revienne, et cela malgré le sport et l’accompagnement d’un coach sportif. Ces désirs correspondent à vos habitudes et sont normaux. Afin d’éviter de céder à ce besoin intense, voici quelques conseils pratiques :

  • Buvez beaucoup d’eau ;
  • Mangez régulièrement des fruits ;
  • Respirez profondément lorsque l’envie de fumer est intense ;
  • Occupez-vous l’esprit en faisant une activité ;
  • Passez un coup de téléphone à un proche.

En suivant tous ces conseils et en continuant de pratiquer régulièrement une activité physique, votre processus de sevrage devrait être plus facile à suivre. De plus, votre santé sera meilleure qu’auparavant.

Arrêt du tabac : bienfaits jour après jour 🚭


Les raisons d’arrêter de fumer semblent donc solides, mais combien de temps faut-il attendre avant que les effets bénéfiques sur la santé ne se fassent réellement sentir ? Décomposons les changements dans le temps, afin que vous sachiez quand vous commencerez à constater les résultats de l’arrêt du tabac.


Timeline du sevrage suite à l’arrêt du tabac

20 minutes : Votre pouls revient à la normale.

8 heures : Vos niveaux d’oxygène commencent à revenir à la normale, tandis que les niveaux de nicotine et de monoxyde de carbone dans votre sang diminuent de plus de 50 %.

48 heures : Vous devriez commencer à remarquer une amélioration du goût et de l’odorat. À mesure que les niveaux de nicotine diminuent, les effets secondaires du sevrage de la nicotine, tels que l’anxiété et l’irritabilité, peuvent commencer à se manifester (ne vous inquiétez pas, nous avons des conseils pour vous aider).

72 heures : Vos poumons commencent à se détendre et la respiration devrait être plus facile. La nicotine est complètement éliminée de l’organisme et, par conséquent, les symptômes du sevrage de la nicotine auront atteint leur maximum.

5 à 10 jours : Le fumeur moyen commence à remarquer une réduction du nombre d’envies de nicotine ressenties en une journée (vous y arrivez !).

2 à 12 semaines : Votre circulation sanguine commence à s’améliorer. Vous pouvez remarquer que l’activité physique devient beaucoup plus facile. Vous serez libéré de la dépendance et les effets psychologiques du sevrage devraient avoir disparu.

3 à 9 mois : La fonction pulmonaire commence à s’améliorer nettement. La toux et la respiration sifflante deviennent moins fréquentes et le risque d’infections respiratoires commence à diminuer.

1 an : Le risque de maladie cardiaque diminue d’environ 50 %.

5 ans : Le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) est considérablement réduit, car vos vaisseaux sanguins recommencent à s’élargir, ce qui rend les caillots sanguins moins probables.

10 ans : Votre risque de cancer du poumon est réduit d’environ 50 %, tandis que le risque de développer un cancer de la bouche, de l’œsophage, de la gorge ou du pancréas est également beaucoup plus faible.

15 ans : Votre risque de développer une maladie cardiaque est le même que celui d’un non-fumeur.

20 ans : La probabilité que vous développiez un cancer du pancréas est désormais équivalente à celle d’une personne qui n’a jamais fumé. Chez les femmes, le risque de mourir de toutes les causes liées au tabagisme est aussi maintenant le même que celui d’un non-fumeur.

Regardons les choses en face. La cigarette n’a pas beaucoup d’atouts.

Tout comme une mauvaise relation, elle peut affecter de nombreux aspects de votre vie et il est très difficile de s’en défaire.

Mais elles vous dépriment et une rupture est, sans aucun doute, la meilleure solution.

Dans cet article, nous allons examiner les raisons pour lesquelles vous devriez arrêter de fumer et explorer un calendrier des choses à attendre avec impatience une fois que vous êtes sans fumée !

La cigarette a des effets dévastateurs sur votre santé

Les fumeurs courent un risque nettement plus élevé de développer des maladies cardiaques, des maladies pulmonaires et plusieurs types de cancers, par rapport aux personnes qui n’ont jamais fumé.

Le tabagisme est également associé à des problèmes de fertilité et peut entraîner toute une série de complications potentiellement graves si vous tombez enceinte.

Les conséquences ne s’arrêtent pas là non plus. La fumée de cigarette peut également émousser le goût et l’odorat, et les effets du tabac sur la respiration peuvent rendre l’activité physique pénible.

Si le plus tôt vous arrêtez de fumer, le mieux est de vous en défaire à tout moment de votre vie, ce qui réduira considérablement votre risque de maladie chronique et vous aidera à retrouver des années de vie en bonne santé.

Ils épuisent votre solde bancaire


Vous fumez un paquet par jour ? Le coût s’additionne, non ?

C’est une tonne d’argent qui pourrait être utilisée à de bien meilleures fins.

Après seulement quelques mois d’arrêt, vous pourriez avoir assez d’argent pour un voyage à l’étranger. Quelques mois de plus et vous pourriez vous rapprocher de la voiture que vous convoitez.

Elles peuvent affecter vos relations

Qu’il s’agisse de repousser des partenaires potentiels ou d’avoir un effet direct sur votre libido et (si vous êtes un homme) sur votre capacité à baiser, vos habitudes tabagiques peuvent avoir un impact négatif sur de nombreux aspects de votre vie sexuelle. Je ne vous promets rien, mais arrêter de fumer pourrait être la clé pour améliorer votre jeu.

Mais je ne parle pas seulement des relations amoureuses.

Si vous fréquentez des amis ou des membres de votre famille qui ont des enfants, ou qui préfèrent simplement ne pas s’exposer à la fumée de cigarette secondaire, les choses peuvent devenir gênantes.

Il n’est jamais agréable de se sentir isolé, et si la cigarette est en cause, votre vie sociale pourrait bien en bénéficier.

Quelle est la meilleure façon d’arrêter de fumer ?

Il existe plusieurs méthodes de sevrage tabagique, mais toutes ne sont pas aussi efficaces les unes que les autres.

Il est important de se rappeler que le tabagisme est une dépendance, et que les causes ou les raisons du maintien de cette habitude peuvent être profondément enracinées. Cela signifie que toute intervention visant à lutter contre votre dépendance à la nicotine devra se concentrer à la fois sur les aspects physiologiques et psychologiques du tabagisme.

Ainsi, si le sevrage brutal peut sembler être l’option la plus rapide et la plus facile, les recherches suggèrent que pour la plupart des gens, il est peu probable que cela soit efficace à long terme.

Je pourrait vous parler des centaines de méthodes qui existent afin d’arrêter de fumer telle que l’hypnose, auriculothérapie, l’acuponcture, substitut naturel ou pas ….


Mais chaque méthode pour arrêter de fumer est propre à chacun ! car oui nous n’avons tous pas les mêmes motivations que ça sois raisons de santé ou raison financière les diverses méthodes peuvent changer car l’un veut réduire, l’autre arrêter brutalement, tout depend de votre motivation après tout!

Retrouvez toutes les méthodes pour arrêter de fumer sur notre site afin de devenir non-fumeur .



Vous avez arrêté de fumer ? vos etes non fumeur ou bien ex-fumeur ? nous avons besoin de votre témoignage !

Nous avons besoin de vos témoignages sur l’arrêt du tabac. Si vous avez une méthode à conseiller, un avis à partager ou bien simplement besoins d’écrire votre ressenti ce n’est ici que ça ce passe !👇

https://www.non-fumeur.fr/temoignages/

Les petits bonus 🚭👇

Livre sur le sujet de l’arret du tabac :

Conseils pour mieux dormir quand on arrête de fumer

Vous passez vos nuits à regarder le plafond ? Vous avez l’impression de vous réveiller constamment toute la nuit ou de vous sentir fatigué le lendemain matin et tout au long de la journée ? Bienvenue dans un autre effet du sevrage nicotinique ! Une personne sur quatre qui essaie d’arrêter de fumer souffrira de troubles du sommeil, donc si vous vous sentez fatigué, vous n’êtes pas seul. 

Qu’est-ce qui cause les troubles du sommeil?

Le cerveau est une partie complexe de notre corps, et nous ne connaissons pas vraiment toutes les façons dont le sevrage de la nicotine provoque des troubles du sommeil. Ce que nous  pouvons  vous dire, c’est que cela affecte tout le monde différemment – plus votre dépendance à la nicotine est grande, plus les troubles du sommeil que vous pouvez ressentir sont graves. Vous pourriez également constater que vos symptômes changent au cours de votre sevrage. 

Certains des symptômes les plus courants comprennent : 

  • la qualité de votre sommeil n’est tout simplement pas aussi bonne
  • vous vous réveillez brièvement plusieurs fois pendant la nuit
  • vous êtes éveillé pendant de longues périodes toute la nuit
  • vous êtes fatigué pendant la journée.

Que pouvez-vous faire pour mieux dormir ?

Soyez bien avec vous-même et essayez d’adopter des habitudes de sommeil saines :

Réduisez la caféine.  Cela semble évident, nous buvons de la caféine pour nous réveiller. Ainsi, lorsque vous essayez de dormir, c’est la dernière chose dont vous avez besoin. Mais ce que vous ne saviez probablement pas, c’est que lorsque vous arrêtez de fumer, votre corps absorbe presque deux fois plus de caféine qu’avant, il est donc encore plus important que vous réduisiez votre consommation de caféine. 3  Essayez de remplacer le café et le thé par des tisanes pour mieux dormir lorsque vous arrêtez de fumer.

Prévoyez-le.  Essayez de garder un horaire de sommeil cohérent : couchez-vous à la même heure et levez-vous à la même heure tous les jours, même le week-end. Assurez-vous de définir une heure de coucher qui vous permet de dormir au moins 7 heures. Ne succombez pas au besoin de faire une sieste – vous pourriez penser que tout sommeil est bon, mais si vous dormez pendant la journée, vous pourriez en payer le prix lorsque vous essayez de dormir cette nuit-là. 

Écoutez votre corps.  Ne vous couchez que si vous êtes fatigué, et si vous ne vous endormez pas après 20 minutes, levez-vous. Il n’y a rien de pire que de rester au lit en attendant le sommeil. 

Commencez une routine relaxante au coucher.  Éteignez votre téléphone, l’ordinateur et même la télévision. Prenez du temps pour vous-même afin de vous mettre d’humeur à dormir. Essayez un bain relaxant ou lisez un livre. Prenez une tasse de lait chaud ou une tisane. Écoutez de la musique apaisante. 

Regardez ce que vous mangez.  Essayez de ne pas manger un gros repas avant de vous coucher. Si vous avez faim, assurez-vous de vous en tenir à des collations légères et saines pour vous préparer au petit-déjeuner. Essayez également d’éviter de boire de l’alcool le soir. 

Maintenant que vous êtes devenue non-fumeur, investir dans un meilleur matelas pourrait être une très bonne idée. Nous savons que les troubles du sommeil peuvent être difficiles à gérer et ils peuvent même vous donner envie de recommencer à fumer. C’est pour cela que nous vous conseillons de dormir dans un bon matelas afin de passer des nuits plus agréables et de vous réveiller plus détendue.

Mais ayez du cœur, les symptômes de sevrages s’estomperont et vous vous endormirez bientôt comme un bébé. En attendant, nous espérons que nos conseils pour de meilleures habitudes de sommeil vous aideront à surmonter la crise du sevrage et à profiter davantage du sommeil dont vous avez besoin.

Notre avis sur la méthode chiapi pour arrêter de fumer

La médecine traditionnelle chinoise regroupe de nombreuses disciplines incroyables dont la méthode chiapi. C’est une méthode pour arrêter de fumer et de sevrage tabagique. Elle est très efficace parce que 80% des fumeurs ne ressentent plus l’envie de fumer dès la première séance et cela augmente de 90% en deuxième séance. Il s’agit d’une sorte de technique d’acupuncture ayant pour but de couper le besoin de nicotine. 

Même si la chiapi est une méthode plutôt simple par rapport aux autres moyens pour arrêter de fumer, elle est très puissante pour empêcher les symptômes pénibles du manque de nicotine à se manifester.

Différencier le manque et l’envie 

Différencier le manque et l’envie est une chose importante. En effet, le manque est un besoin physiologique et l’envie est un besoin psychologique. Les professionnels dans le domaine disent qu’un fumeur en manque est comme un lion en cage. Quand un fumeur est en manque, il présente les symptômes suivants:

  • Il s’énerve facilement
  • Il est irritable
  • Il n’a plus aucune patience

D’un autre côté, l’envie est causée par son habitude de consommer et son comportement face à la cigarette. C’est une sorte de pécher mignon. En éliminant le manque et le besoin de nicotine, la méthode chiapi n’enlève pas toutes les envies. Quand un fumeur n’a aucun sentiment de manque, il ne ressent ni énervement ni obsession et ne rencontre aucune difficulté face à la tentation, aux habitudes et au geste. 

C’est pour cela que pour couper vraiment l’envie de fumer, il doit absolument changer ses habitudes quotidiennes: activité physique, alimentation, rythme quotidien… En faisant appel aux services d’un professionnel dans ce domaine, il bénéficie des conseils pour faire en sorte que tout se passe bien et sereinement. 

L’avis des professionnels concernant la méthode chiapi

La méthode chiapi est une méthode naturelle pour arrêter de fumer. Elle a été scientifiquement validée depuis 1976 après avoir testé sur 1142 personnes à l’Hôpital de la Timone à Marseille par le Dr Réquéna. Ce fut la seule et unique étude scientifique mondiale d’ampleur de sevrage anti-tabagique jusqu’à maintenant. 

Suite à cette réussite, le docteur a continué à appliquer la méthode sur les fumeurs tout en formant des praticiens. Actuellement, plus de 20 000 gros fumeurs peuvent témoigner de l’efficacité de la méthode chiapi. 

Voici les statistiques, sur 80% de résultats, 70% de réussite à long terme et 10% de fumeurs rechutent pendant le 1er mois. Selon les professionnels dans le domaine, la réussite de la méthode chiapi dépend surtout du personne qui veut arrêter de fumer et non de la quantité de tabac ni du nombre d’années de tabac. 

Un ex-fumeur témoigne en faveur de cela: “après avoir vu une ancienne fumeuse qui a arrêté de fumer avec la méthode chiapi dans l’émission Allô docteur, j’étais intrigué. Alors, j’ai testé et ça marche vraiment. Bien sûr, il faudrait être motivé, sinon on ne tient pas, comme quoi la réussite dépend de vous. Mais le vrai bonheur c’est quand on ne souffre pas des symptômes du manque. Je recommande vivement à toutes les personnes qui veulent arrêter de fumer sans avoir à souffrir du manque.” Alex, 40 ans

Une méthode complétement différente pour arrêter de fumer

Vous voulez arrêter de fumer ? Vous avez déjà essayer mais ca n’a pas marché ?

Dans cette vidéo Khal de la chaine Evolut, vous présente une méthode complétement différente des méthodes classiques pour arrêter de fumer facilement et sans aucun stress


Introduction sur cette méthodologie :

Un gros merci à Khal pour son témoignage vidéo sur l’arrêt de la cigarette.

n’hésitez pas à suivre sa chaine Youtube afin de retrouver la série de vidéos complète.

Les 8 étapes clés pour arrêter le tabac

Vous-vous demandez comment devenir non-fumeur ?

 

Face aux différents effets secondaires du tabac, de nombreux fumeurs veulent désormais arrêter de fumer. Certains ont déjà essayé sans succès et d’autres hésitent à se lancer par peur. En effet, faire le choix d’arrêter de fumer ne s’improvise pas. Il est recommandé d’adopter un mode de vie sain. Par rapport à l’alcool, à l’héroïne et à la cocaïne, on sait tous que le tabac est le plus addictif. Cette substance s’est tellement intégrée dans votre vie qu’il est dur de ne pas succomber à certaines cigarettes.

Alors si vous constatez que la cigarette nuit à votre santé, pourquoi ne pas prendre la décision d’arrêter ? Vous pouvez faire face au manque, au vide, vous serez même anxieux. Ainsi, pour ne pas replonger dans l’addiction, vous êtes obligé de prendre une décision. Ces étapes pourront vous aider à y parvenir.

1.Se décider de la date de l’arrêt

 

Pour devenir non-fumeur en toute simplicité, la première étape consiste à planifier votre arrêt. Pour cela, vous devez prévenir vos proches et vos collègues. Il n’est donc pas nécessaire de chercher des excuses, car votre seul objectif est d’atteindre votre but. Il faut au minimum prévoir 1 mois de préparation. Durant la préparation, vous devez vous mettre à l’épreuve comme un grand sportif qui fera tout son possible pour gagner la compétition.

Dans ce cas, il faudra planifier votre sevrage tabagique. Comme il n’est pas possible d’arrêter brutalement, une préparation est nécessaire pour vous aider à dire adieu à la cigarette. Vous pouvez par exemple sauter le pas lors de votre anniversaire ou d’un événement important. Sachez qu’il n’y a pas de moment propice pour arrêter, mais l’essentiel est de bien se préparer.

2.Apprendre à vivre sans la cigarette  

 

Faire le choix d’arrêter de fumer rime avec changement de vie. Il s’agit d’une démarche un peu complexe qui demande beaucoup de patience et de volonté. Vous devez faire face aux situations de manque pour éviter de vous replonger. Veuillez demander par exemple à vos amis ou à vos entourages de ne pas fumer en votre présence. Les premières semaines, évitez les lieux publics où vous avez l’habitude de fumer. Sachez également qu’il existe actuellement des lois relatives à l’interdiction de fumer dans les lieux publics en France.

Dans le cas où vous ne pouvez pas éviter ces endroits, refusez avec politesse toute offre de cigarette. Soyez fier de ne plus fumer. Pour cela, il est conseillé de réorganiser votre journée en essayant de nouvelles activités.

 

 

3.Bien équilibrer son alimentation

 

Devenir non-fumeur de manière naturelle nécessite aussi l’adaptation de votre alimentation. En général, la plupart des fumeurs ont des carences en vitamines et minéraux puisque leur alimentation n’est pas équilibrée. Le rééquilibrage de votre alimentation est une étape cruciale avant d’entamer un sevrage tabagique. Cela vous permettra de mieux vivre cette épreuve, car une alimentation saine et équilibrée participera à la réduction des symptômes de sevrage.

En outre, cette étape permettra de ne pas prendre de poids pour ceux qui de limiter craignent les risques d’arrêter de fumer. Comme la nicotine a apporté des modifications dans votre métabolisme, elle va induire de manière artificielle un poids plus faible que votre poids naturel. C’est faire usage de substituts, votre organisme n’a plus accès à la nicotine, et votre métabolisme ne se transformera pas.

4.Adopter une positive attitude

 

Avoir une pensée positive est indispensable pour que votre sevrage tabagique se déroule normalement. Dans la vie, nous avons tendance à réagir négativement plutôt que d’agir de manière positive. Quand vous décidez d’arrêter de fumer de la cigarette, il se peut que votre vie bouleverse. Le mieux est de changer votre façon de penser pour être plus optimiste.

Tous les matins, pensez aux bénéfices de l’arrêt tabagisme. Il est à noter que nombreux sont les dangers du tabagisme passif comme le cancer du poumon qui est fatal. De ce fait, remémorez dans votre tête les avantages que vous procure l’arrêt de la cigarette. Par exemple, vous allez respirer mieux chaque jour qui passe.

5.Discuter à ses proches ou à un professionnel 

 

Il est important d’avertir votre entourage que vous avez arrêté de fumer afin d’obtenir leur soutien. Ayez toujours en Il est important d’avertir votre entourage que vous avez arrêté de fumer afin d’obtenir leur soutien. Ayez toujours en tête que vous n’êtes pas seul dans votre combat. Votre famille et vos amis sont là pour vous conseiller, encourager et soutenir. Entourez-vous donc de personnes bienveillantes qui connaissent et comprennent la complexité du processus que vous allez entamer. Vous pouvez organiser des sorties ensemble pour remplacer le vide que comblait la cigarette.

Il vous est également possible de solliciter l’accompagnement d’un professionnel pour vous aider à devenir Non-fumeur. Contactez d’abord votre médecin généraliste pour vous suivre et évaluer votre état de santé. Ce spécialiste saura vous orienter vers un professionnel spécialisé dans le domaine du sevrage au tabagisme.

6.Réaliser des exercices de respiration pour une meilleure gestion du stress

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est giphy.gif.

Il est indispensable de travailler sa gestion du stress puisque l’arrêt brutal de la cigarette peut entraîner des pics de stress et des modifications de l’humeur. Pour une bonne gestion du stress, vous devez faire des exercices de respiration. Certains fumeurs pensent que la cigarette les aide à mieux gérer leur stress. Du coup, ils ont peur d’être soumis à un stress intense s’ils arrêtent de fumer. Il est évident qu’au début de la procédure de sevrage, vous pouvez être stressé. Cela est certainement causé par la dépendance physique à la nicotine qui s’est installée petit à petit lorsque vous fumiez.

7.Faire recours aux substituts nicotiniques ou à la vape 

 

En n’utilisant pas de substituts nicotiniques pour arrêter de fumer, vous allez tout de suite sentir cette dépendance. Heureusement qu’il existe une autre alternative face à la cigarette. Il est conseillé d’employer une cigarette électronique. En effet, c’est un excellent moyen pour vous aider à combattre les symptômes ou les conséquences du sevrage. L’usage d’un vaporisateur est même recommandé pour réussir son sevrage tabagique.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des substituts contenant de la nicotine comme le Zyban et le Champix pour atténuer les symptômes du manque. Vous pouvez vivre dans l’angoisse, dans la dépression, dans la nervosité, manquer de concentration, prendre du poids et devenir irritable. Pour que vous puissiez résister à l’envie incontrôlable de fumer, ces médicaments sont ce qu’il vous faut. Ces produits sont particulièrement destinés aux gros fumeurs dépendants.

8.Faire une méditation

 

Cela peut vous sembler abstrait, mais cela fait plusieurs années que l’effet de la méditation de pleine conscience sur l’arrêt du tabac est affirmé par les scientifiques. D’après les recherches, la majorité des personnes qui ont suivi un entraînement à la méditation. Ils ont pu réduire leur consommation de 60 % naturellement. Pour ce faire, vous pouvez installer des applications qui proposent un programme de méditation guidée sur le sujet.