of

Blog

Bonbon au CBD contre la dépendance à l’alcoolisme et pour arrêter de fumer des cigarettes !

Dans le monde d’aujourd’hui, tout le monde est stressé à cause de quelque chose ou d’autre. Ils prennent soin des inconforts, de l’anxiété sur une base routinière. L’anxiété peut généralement entraver le repos, en maintenant les individus éveillés plus longtemps que d’habitude. Ainsi, dans ce scénario, les gens souhaitent avoir un produit polyvalent à leurs côtés, avec l’aide duquel ils peuvent s’occuper de leur bien-être et également éliminer les problèmes.

Avec chaque année qui passe, de plus en plus de personnes commencent à réaliser que le (CBD), l’une des parties clés de la plante de marijuana, peut fournir au corps humain une grande variété de bénéfices physiques et mentaux incroyables. Il permet de guérir les malaises chroniques, l’anxiété, l’inflammation, l’angoisse et offre également des résultats apaisants pour le cerveau, ce qui permet un repos apparent. L’un de ces produits qui offre tous ces avantages et qui est facile à prendre est le CBD . Il s’agit d’une gomme à mâcher au CBD qui aidera une personne à se détendre et à vivre sans malaise.

Qu’est-ce que le bonbon CBD contre la dépendance ?

Le CBD contient toutes les substances phytochimiques qui se trouvent dans la plante de cannabis, c’est-à-dire le CBD, un composé qui est généralement extrait du chanvre commercial. Le CBD ne provoque pas de « high » ou d’effet de félicité car il n’influence pas exactement les mêmes récepteurs que le THC.

Les gommes au CBD contre la dépendance sont également reconnues pour avoir des antioxydants qui aident à réduire les radicaux libres, à empêcher le collagène de se rompre, et à se sentir vraiment et paraître plus jeune. En outre, il peut traverser l’obstacle sang-cerveau, de cette façon, notre esprit reçoit des nutriments et aide également le corps entier. Cette teinture naturelle peut vous aider à mieux vous reposer, à déstresser, à atténuer l’anxiété et à réduire les douleurs et les malaises persistants. De plus, les bonbon au CBD contre la dépendance peu aider à l’arrêt du tabac et l’alcoolisme peuvent aider à stimuler votre flexibilité en combattant la rigidité et en réduisant l’inflammation. Comme il utilise des composants entièrement naturels, vous n’avez pas besoin d’une ordonnance pour l’essayer. Chaque homme et chaque femme peut utiliser ce produit pour éliminer les douleurs et le stress de sa vie.

Comment fonctionne le CBD ?

L’ingrédient principal de CBD contre les dépendances est le CBD, qui collabore avec le système endocannabinoïde (ECS) de votre corps. Ce système gère des points tels que la réaction de votre corps à la douleur, au stress et à l’anxiété, à la tension, aux problèmes de repos, et plus encore. En général, votre SCE peut réguler l’inconfort ainsi que l’anxiété, s’ils ne sont pas chroniques. En outre, il aide à minimiser l’inflammation et la mort cellulaire liées aux maladies cardiaques grâce à ses puissants antioxydants et à ses capacités de réduction du stress.

Les cannabinoïdes de base peuvent se lier à votre système ECS et l’aider à faire disparaître cette gêne chronique. D’une manière générale, ils font en sorte que votre ECS fonctionne au maximum de ses capacités. Donc, si vous luttez contre l’inconfort, le stress ou toute sorte de préoccupation persistante, que vous vous sentez réduit, nerveux ou déprimé, alors manger des gommes CBD pour l’alcoolisme peut être réellement utile car il offre le traitement le plus naturel, ainsi qu’en plus, il n’y a pas d’effets négatifs. En outre, il vous aide à obtenir un remède à l’inconfort persistant dans vos muscles et vos articulations presque rapidement.

Avantages des gommes au CBD contre l’alcoolisme :

Les gommes au CBD contre l’alcoolisme présentent de nombreux avantages pour la santé et le bien-être :

  • Améliore l’humeur
  • Traite les problèmes de sommeil
  • Diminue les degrés d’anxiété
  • Augmente le niveau d’énergie
  • N’a aucun effet indésirable car il s’agit d’une formule entièrement naturelle produite à partir de chanvre biologique.
  • Ne provoque pas de dépendance
  • Soulage la douleur sur place grâce au CBD qui aide l’ECS à réduire le gonflement.
  • Maintient les muscles et les articulations en bonne santé et équilibrés
  • Améliore la flexibilité et le fauteuil roulant
  • Maintient l’esprit alerte et l’esprit clair
  • Aide à calmer les crises d’épilepsie
  • est un produit naturel puissant qui ne contient pas de substances de remplissage, d’ingrédients factices ou de THC.

Effets secondaires du bonbon au CBD pour l’alcoolisme :

Ce supplément ne contient aucun type de produits chimiques graves ou faux. Plutôt CBD pour l’alcoolisme fonctionne normalement donner un stress et l’anxiété environnement complémentaire dans le corps tout en stimulant l’endurance. En outre, il aide à soulager les malaises persistants. Il est donc complètement sans risque à consommer car il ne provoque aucun effet secondaire.

Où acheter les gommes au CBD pour l’alcoolisme ?

Les gélules au CBD pour l’alcoolisme sont de plus en plus populaires aujourd’hui et il est difficile de mettre la main sur ce produit. Si vous voulez votre propre formule magique pour mener une vie heureuse, vous devez vous précipiter et aller prendre renseignement auprès de la boutique de CBD de votre choix afin de passer votre commande.

Cesser de fumer réduit la mortalité, malgré le gain de poids

Une étude montre que cesser de fumer diminue de moitié le risque de mortalité prématurée, indépendamment de l’excès de poids accumulé par la plupart des ex-fumeurs.

Gain de poids

Les fumeurs sont généralement plus minces que les non-fumeurs en raison des multiples effets de la nicotine sur le métabolisme (diminution de l’appétit, inhibition de certaines enzymes impliquées dans l’assimilation des graisses, augmentation de la dépense énergétique basale du corps).

Ces impacts métaboliques expliquent aussi en grande partie pourquoi les personnes qui cessent de fumer prennent du poids au cours des mois qui suivent l’arrêt du tabac : 80 % des ex-fumeurs engraissent de 3 à 4 kilos après leur dernière cigarette, une accumulation qui peut même être supérieure à 10 kilos chez certains. On a aussi observé que l’arrêt du tabac était associé à des modifications remarquables dans la composition du microbiome intestinal, avec l’apparition d’un profil bactérien se rapprochant de celui retrouvé chez les personnes obèses.

Il semble donc que l’arrêt du tabac favorise la mise en place d’une flore bactérienne plus apte à extraire l’énergie contenue dans la nourriture, ce qui pourrait contribuer à la prise de poids des ex-fumeurs.

Pour remédier à la prise de poids et ses inconvénients plusieurs options sont à prendre en compte. Vous pouvez par exemple utiliser une huile anti vergeture grossesse afin d’estomper vos vergetures dues au changement de poids suite à l’arrêt du tabac.

Bénéfices intacts

Étant donné les nombreux effets négatifs de l’excès de graisse sur la santé (hyperglycémie, inflammation chronique), est-il possible que ces dérèglements puissent réduire les nombreux bénéfices bien documentés de l’abandon du tabac sur la santé ? Pour répondre à cette question, une équipe de chercheurs australiens a suivi pendant une période de 8 ans une population de 16 663 personnes composée de fumeurs (21,5 %), d’ex-fumeurs (31,4 %) et de personnes n’ayant jamais fumé (47,1 %). Tout au long de l’étude, les chercheurs ont questionné à intervalles réguliers les participants sur leur état de santé, et les décès survenus pendant cette période ont été compilés à partir d’un registre national.

L’étude a tout d’abord confirmé que les ex-fumeurs présentaient un arreter le tabac par hypnose gain de poids largement supérieur aux fumeurs réguliers, avec une accumulation moyenne de 3,14 kg. Cet excès de graisse ne semble cependant pas influencer les importants bénéfices qui sont associés à l’arrêt du tabagisme sur le risque de mortalité prématurée.

Comparativement aux personnes qui ont continué à fumer, l’ensemble des ex-fumeurs a un risque de mortalité diminué de moitié, indépendamment du nombre de kilos accumulé en trop suite au sevrage tabagique. Aucune hausse significative du risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2, de cancer ou de bronchopneumopathie chronique obstructive (BOPC risk) n’a également été observée chez les ex-fumeurs présentant un gain de poids comparativement à ceux qui avaient conservé un poids normal.

Les réductions du risque de maladies chroniques et de mortalité associées à l’arrêt du tabac sont tellement importantes qu’elles surpassent donc largement l’impact arret tabac fatigue combien de temps négatif des dérèglements métaboliques provoqués par l’excès de graisse.

Cesser de fumer

Il est difficile de cesser de fumer, mais de nouveaux moyens sont apparus au cours des dernières années qui augmentent significativement les probabilités de réussite.

À l’heure actuelle, l’approche qui semble la plus efficace est l’utilisation des cigarettes électroniques, des dispositifs qui vaporisent la nicotine à basse température et permettent ainsi d’éviter l’inhalation des milliers de composés toxiques cancérogènes générés lors de la combustion du tabac. La nicotine absorbée à l’aide de ces cigarettes électroniques permet donc au fumeur de satisfaire sa dépendance, tout en étant beaucoup moins dommageable pour la santé(3).

Les études récentes montrent également que ces dispositifs sont environ deux fois plus efficaces que les approches traditionnelles (gomme, timbre) pour cesser de fumer, en particulier chez les gros fumeurs qui ont tout essayé, mais n’arrivent tout simplement pas à se sevrer du tabac.

Par exemple, une étude récente montre que chez ces fumeurs très dépendants, l’utilisation de la cigarette électronique est associée à un taux d’abstinence à six mois six fois plus élevé que celui atteint avec les timbres ou gommes (19 vs 3 %). Ces produits peuvent donc représenter une alternative très intéressante pour les gros fumeurs et leur permettre de profiter des énormes bénéfices de l’arrêt du tabac sur l’espérance de vie. Même si c’est au prix de quelques kilos en trop, qu’on peut perdre par la suite !


Devenir non fumeur grâce au vaporisateur

Comme des milliers de personnes, vous souhaitez effectuer un sevrage tabagique, mais vous ne savez pas comment faire ? En effet, cette mission est un peu complexe, car la nicotine est une substance addictive qui est le principal composant de la cigarette. Sachez qu’il existe désormais une solution pour réduire sa consommation de tabac. Dans ce guide, on va vous expliquer comment la cigarette électronique peut vous aider à arrêter définitivement le tabac.

La vape et l’arrêt de la consommation du tabac

Avant toute chose, sachez que la cigarette électronique ne fait pas de miracles puisque vous ne pouvez pas l’utiliser comme substitut de la nicotine. Par contre, il s’agit d’un outil efficace pour réussir votre sevrage tabagique. D’après les études, 30 % des consommateurs ont arrêté de fumer grâce au vaporisateur. Effectivement, celui-ci va agir à différents niveaux, pour mettre fin à votre dépendance et limiter les effets de la nicotine sur votre organisme qui est l’unique responsable de votre addiction.

Considéré comme un vaporisateur personnel, il ne va pas rompre de manière brutale vos habitudes de fumeur, mais vous avez la possibilité de préserver vos gestes. Il est à noter que ce dernier n’est pas totalement dépourvu de risques. Pour cela, l’appareil électrique va libérer les principes actifs contenus dans les plantes médicinales par vaporisation. Il est à noter que le vaporisateur est très utilisé en aromathérapie et en phytothérapie.

Un seul objectif : le sevrage complet

Le vaporisateur va d’abord vous aider à réduire votre appétence pour le goût du tabac. En effet, il vous est possible d’ajouter un arôme à votre liquide de vape. Vous avez le choix entre différentes saveurs : menthe, citron, frais et bien d’autres.

L’aspect particulier de la cigarette électronique c’est qu’elle vous donne l’occasion de choisir le dosage de nicotine de votre choix. Dans un premier temps, pour combler vos envies, vous pouvez utiliser un taux de nicotine élevé dans le e-liquide que vous achetez. Tout cela a donc pour but de diminuer la dose de nicotine au fur et à mesure. De ce fait, vous pouvez baisser son taux une fois que votre organisme est habitué à un dosage plus faible. C’est là que réside l’intérêt général du vaporisateur.

Comment bien choisir sa cigarette électronique ?

Comme il existe une gamme variée de vaporisateur sur le marché, il est important de bien le choisir pour une vape de qualité. Pour cela, il est conseillé d’opter pour un modèle qui a une bonne autonomie de batterie, facile à transporter, moins lourd et équipé d’un grand réservoir.

Rappelons également que vapoter coûte moins cher que fumer. En effet, au lieu d’acheter un paquet de cigarettes et un briquet, vous n’avez qu’à commander un kit prêt à vapoter avec un e-liquide afin de faire des économies. Plusieurs boutiques spécialisées proposent des offres adaptées pour tous les vapoteurs. Vous n’avez qu’à choisir celle qui répond à vos besoins. 

Comment arrêter le tabac grâce à l’hypnose ?

L’hypnose est une méthode pertinente dans la prise en charge médicale de l’addiction au tabac. Par ce procédé, le patient autrefois mobilisé par cette dépendance, prend d’ores et déjà contrôle sur ses sens pouvant ainsi réintégrer la société.

Un tel procédé permet donc au sujet de percevoir la cigarette comme un élément étranger ou un bourreau dont il est subordonné et doit se débarrasser.

Toutefois, la décision de quitter une telle dépendance doit venir du sujet, de peur que le procédé ne soit un échec. À cet effet, retrouvez dans ce billet, les aspects à considérer afin de soigner l’addiction au tabac grâce à l’hypnose.

Pourquoi pratiquer l’hypnose ?

 

Au premier abord, il faut notifier que l’hypnose permet de défaire les relations physiques et psychologiques du sujet avec sa dépendance. Une telle méthode est donc différente de celle employée par divers substituts nicotiniques.

Il revient donc de cerner l’utilité de l’hypnose, ainsi que les techniques utilisées en hypno thérapie pour réussir votre traitement à la dépendance au tabac. En outre, le déroulement de la séance d’hypnose du même que le prix de l’hypno thérapie sont des facteurs à considérer afin de réussir sans tergiversation votre traitement.

Méthode employée en hypnose pour arrêter de fumer

 



Afin de parvenir à arrêter votre dépendance au tabac, le thérapeute stimule fortement votre détermination à quitter cette addiction. Ce procédé aussi appelé, mécanisme de la suggestion et concept de l’empreinte, consiste à modifier de façon progressive les pensées et les discours du fumeur.

En effet, l’enjeu est de développer une relation de confiance entre le thérapeute et son patient. Pour y parvenir, au cours des séances, le fumeur pourra exposer ses craintes, ses peurs afin d’obtenir du thérapeute différentes recommandations. Découvrez les séances d’hypnose proposées par Catherine DEGIVES, hypnothérapeute et kinésiologue près de Hannut et Namur. Vous serez amplement satisfait de la qualité de la prestation, voire des différents traitements.

Comment se déroule la séance d’arrêt du tabac par hypnose ?

 

La séance d’arrêt du tabac par hypnose se décline en diverses étapes. Il s’agit entre autres :

  • Des suggestions visant un changement de comportement du fumeur : à ce niveau, le travail va consister à sortir le fumeur de son état d’anxiété ;
  • Modifier les habitudes du fumeur : à ce stade l’enjeu revient à amener le patient à gérer autrement son stress, ses soucis ;
  • Faire spéculer le patient sur un avenir sans tabac ;
  • Faire un rapprochement entre le tabac et l’état de santé du patient. Ces techniques employées lors de la séance du sujet sont incontournables pour réussir à traiter littéralement l’addiction de ce dernier. IL serait donc inutile de passer outre.

Combien coûte l’hypnothérapie ?

 

Le prix d’une séance d’hypnose est subordonné à votre ville de résidence ainsi qu’à la qualité du thérapeute sélectionné. Dans des villes comme Paris par exemple, le plafond peut atteindre 300 euros et au minimum 70 euros à l’heure.

Par ailleurs, la durée du traitement peut varier d’un thérapeute à l’autre. Ainsi, si avec certains, une séance d’accompagnement peut faire l’affaire, avec d’autres, il faudrait, différentes séances pour réussir à traiter définitivement le patient.

Toutefois, il faut inférer que le nombre importe peu du moment où les objectifs sont atteints. Il revient donc de s’enquérir en l’occurrence du taux de réussite dudit traitant afin de faire le meilleur choix.

Comment choisir un bon hypnothérapeute ?

 

 



Afin de bien choisir votre hypnothérapeute, il est impératif de faire appel à un professionnel de santé. Cela vous permettra en l’occurrence d’éviter les arnaques et surprises désagréables.

Veiller donc vous confier aux infirmiers, aux médecins psychologues ayant suivi au préalable une formation dans le domaine. De surcroît, il est indispensable de vous enquérir du parcours du praticien afin de pallier tous stress et anxiétés après traitements.

Vous pouvez aussi découvrir Le livre pour arrêter le tabac avec l’hypnose sur Amazon de Docteur Jean-Marc Benhaiem (Auteur)

7 façons de se débarrasser des mauvaises odeurs dans votre maison

L’odeur de chien ou de chat peut être difficile à éliminer car elle est constante et s’incruste dans les fibres. La solution préférée de Linda pour éliminer les odeurs des tapis et des tissus : Odorzout. « C’est 100 % naturel et les animaux et les enfants peuvent s’en approcher sans souci », dit-elle. Odorzout est un produit sec que vous saupoudrez sur la zone touchée et qui absorbe l’odeur. Ensuite, vous l’aspirez ! « Un peu va un long chemin et ça marche très bien », dit Linda.

Quant à un chien malodorant, Linda dit : « Croyez-le ou non, j’ai trouvé que la chose qui fonctionne le mieux est de prendre un Douche Massengill (tout type sauf le type vinaigre ou médicamenteux), mettez de la vaseline sur l’œil de la bouteille pour qu’elle ne vaporise pas trop rapidement, mouillez votre chien, puis vaporisez la douche sur lui. »

Pourquoi ça marche ? Les douches traitent les odeurs à base de protéines et la fourrure de votre chien est composée de protéines. Fonctionne comme un charme.

4. Salle de bain

Personne n’aime une salle de bain malodorante. Essayez d’abord la recette du désodorisant de Cobb’s :
Recette de désodorisant de Linda
Mélanger:

  • 3 parts d’eau
  • Vodka bon marché en 1 partie
  • 10 à 20 gouttes d’huile essentielle comme l’eucalyptus, les agrumes ou la lavande. (Vous pouvez trouver des huiles essentielles au Vitamin Shoppe et dans votre magasin d’aliments naturels local.

Ou essayez cette autre recette par laquelle elle ne jure que :

  • Mélanger 2 tasses d’eau
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 10 gouttes d’huile essentielle

Mélanger et mettre dans un flacon pulvérisateur pour laisser dans la salle de bain.

5. Élimination

« Ne mettez pas les épluchures de carottes, les épluchures d’oignons ou les pelures de pommes de terre à votre disposition », explique Cobb. « Ceux-ci peuvent vous amener à appeler un plombier plus que tout autre aliment, et quand ils commencent à pourrir, ils sentent vraiment. »

Quant à garder votre disposition sans odeur, Cobb suggère de mettre quelques glace dans l’élimination et le broyage, puis saupoudrage Borax vers le bas de l’élimination, l’eau courante et le broyage. L’autre chose que vous pouvez faire, dit Cobb, « Mettez le bouchon dans l’évier et ajouter trois pouces d’eau tiède. Mélanger ensuite dans un poignée de bicarbonate de soude.Allumez le broyeur et retirez le bouchon immédiatement (afin de ne pas endommager le broyeur). Cela crée une aspiration et tire le mélange de bicarbonate de soude vers le bas de la disposition et le nettoie.

6. Poubelle

Si la boîte elle-même sent mauvais, lavez-la avec eau chaude et vinaigre blanc. Ou essayez de saupoudrer dans certains Odorzout, laissez reposer quelques minutes, puis videz et rincez la boîte. Si les ordures sentent mauvais, mais que le sac n’est pas encore plein, Cobb suggère de jeter dans certains Marc de café, qui neutralisent les odeurs.

7. Sueur

Les vêtements sales peuvent puer, surtout s’il s’agit de vêtements de sport. Pour vous assurer que l’odeur sort au lavage, ajoutez une demi-tasse de soda à laver Arm & Hammer au linge. « Ce n’est pas du bicarbonate de soude, mais c’est similaire, et vous le trouverez dans l’allée de la lessive », explique Cobb. « Il enlève l’odeur des tissus. »
Linda Cobb a été largement reconnue comme l’experte incontournable du nettoyage pour des émissions de télévision telles que Oprah, Dr. Phil, The View, The Today Show et Live with Regis & Kelly. Elle apparaît également à la radio. Cobb est l’auteur à succès de Talking Dirty with the Queen of Clean, The Queen of Clean Conquers Clutter et Talking Dirty Laundry with the Queen of Clean. Pour savoir où vous vous situez sur le tableau de nettoyage, répondez au questionnaire de nettoyage de Linda.

En savoir plus sur Grandparents.com :

INTERDICTION DE FUMER ET DE VAPOTER – Education

INTERDICTION DE FUMER ET DE VAPOTER Pour arrêter de fumer, faites-vous aider en appelant le : 39 89 (0.15€/min depuis une poste fixe, Tabac Info Service) Décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif.

Cette application peut vous faire arrêter de fumer en 3 mois






© Matt Cardy

Tout le monde le sait, mais il est toujours bon de le rappeler : les chiffres du tabagisme sont alarmants, et les raisons d’arrêter sont légions. Selon les chiffres de Santé Publique France, un fumeur régulier sur deux meurt des conséquences de son tabagisme. 80 à 90% des cancers du poumon sont liés au tabagisme actif. La fumée de cigarette contient plus de 4000 substances chimiques, dont une cinquantaine cancérigène. S’ajoute à cela la question des prix. En 2018, même un fumeur “léger”, à raison de cinq cigarettes par jour, dépensait près de 1000 euros par an dans sa consommation de tabac. Ceci étant dit, si vous souhaitez faire partie du million et demi de personnes qui arrête de fumer chaque année en France, une application pourrait bien constituer votre issue de secours.

Comme on peut lire sur le site internet de Kwit, c’est en 2012 que le Strasbourgeois Geoffrey Kretz en a eu assez de la cigarette. Fumeur régulier et ne parvenant pas à arrêter, il a commencé à programmer une application qui l’accompagnerait au quotidien, pour le dissuader en permanence. Fort des retours positifs qu’il reçoit dans son entourage fumeur, à qui il a partagé l’appli “prototype”, il a alors décidé de s’engager à plein temps dans son idée. Assisté par Christophe Dehlinger et Jean-François Kraemer, ses associés, il a lancé officiellement en 2017 l’application Kwit. Avec l’aide de trois experts (deux psychologues et un professeur en médecine), Kwit vous accompagne dans vos efforts en dressant des statistiques de votre progression : nombre de cigarettes non fumées, nombre de jours de vie gagnés, argent économisé, nombre de paquets non fumés, etc… Vous pouvez rendre compte de vos émotions, de vos tentations, et ces comptes-rendus vous aident à cerner les situations et les causes qui vous poussent à fumer, afin de mieux les gérer ou les éviter. Et si vous êtes vraiment trop tenté, vous n’avez qu’à secouer votre téléphone pour que des messages et des conseils s’affichent sur votre écran, censés vous dissuader de céder à une rechute.

Le sevrage s’effectue par le biais de thérapies comportementales et cognitives, qui visent à désapprendre au fumeur son addiction, de renforcements positifs qui ciblent l’encouragement plutôt que la réprimande, et la mise en place de “mini-jeux” sous forme de challenges qui poussent le consommateur à franchir des paliers de façon ludique. Ainsi, Kwit a assuré que 77,6% de ses utilisateurs, soit plus des trois quarts, se sont considérés non-fumeurs trois mois après avoir téléchargé l’appli. Ces résultats ont même séduit des investisseurs, puisque les sociétés Kima, Angel Yeast, la Caisse d’Épargne, Bpifrance et BNP Paribas ont levé 1,3 millions d’euros pour l’application au mois de janvier 2021. Vous pouvez la télécharger sur iOS comme sur Android.

https://media.gqmagazine.fr/photos/5ff305dd3b7b5653fe5bb520/master/w_2000,h_500,c_limit/banniere_v2.gif

CIGARETTE – Composition d’une cigarette

Autrefois constituées uniquement de papier et de tabac, les cigarettes ont depuis les années 60 de plus en plus d’ajouts divers et variés.

Cigarette de composition

Au total plus de 4 000 substances chimiques inhalées par la fumée de cigarettes, dont plus de 60 classées cancérigènes par le Comité International de Recherche sur le Cancer.

Des substances chimiques cancérigènes

Cigarette de composition

En voici quelques-unes à vous faire pâlir d’angoisse : de l’acétone qui est un dissolvant ; de l’acide cyanhydrique qui était employé autrefois dans les chambres à gaz ; du monoxyde de carbone qui sort des pots d’échappement de nos voitures, du ddt qui est un insecticide tout comme la nicotine ; de l’arsenic, un poison très puissant…

Quant à croire qu’une cigarette « non brûlée » contient moins de substances nocives, bien sûr… mais il existe quand même 2 500 produits chimiques, dont des pesticides et de nombreux additifs !

En savoir plus sur le tabac et la santé

L’hypnose pour l’arrêt du tabac

J’ai consulté un hypnotiseur pour arrêter de fumer

Je dois tout d’abord vous dire que ce n’était pas la première fois que je prenais rendez-vous avec Cédric Nedellec, hypnothérapeute à Nice. J’étais venue le voir à plusieurs reprises pour améliorer ma confiance en moi et mon sommeil. Et, dès la première séance, je dormais déjà mieux ! Du coup, j’avais une plus belle peau et me sentais plus belle… mieux dans ma peau !

Nous avons ensuite travaillé sur la confiance que j’avais en moi. Ça a nécessité plus de séances mais l’ensemble des outils qu’il m’a donné pour gérer mes émotions et mes pensées, en plus des séances d’hypnose, ça complétement changé ma vie ! Depuis, je le recommande encore et encore autour de moi et c’est pour ça que je souhaitais partager mon expérience et donner mon avis sur ce thérapeute.

Arrêter de fumer avec l’hypnose

Je fumais 20 à 30 cigarettes par jours depuis mes 15 ans… Il faut dire que ça me revenait cher mais le pire, c’était ma santé qui se dégradait… Atteinte d’une maladie génétique, l’inflammation causée par la cigarette aggravait mon état… Mais ça c’était avant ! Et ça fera 2 ans en juillet que j’aurai arrêté de fumer !

Comment se sont passées les séances ?

La première séance d’hypnose pour arrêter de fumer a duré 3 heures durant laquelle Cédric, sur une présentation PowerPoint, m’a éclairé sur ce qu’était vraiment la cigarette, c’est-à-dire une dépendance psychologique, une habitude, plus qu’une dépendance physique. Il m’a expliqué que le but de cette séance était pour connaître ma singularité en tant que fumeuse et adapter les séances d’hypnose qui suivaient.

Après sa longue présentation (où j’ai quand même pu faire une pause pour en fumer une « consciemment », en prenant conscience de chaque bouffée), il m’a fait la séance d’hypnose. C’était carrément surprenant ! Ma partie responsable de mon tabagisme répondait à travers ma main ! je ne me souviens pas de tout loin de là… Mais ce dont je me rappelle, c’est d’avoir éprouvé un profond dégoût pour la cigarette dès que ce fût fini ! Et c’est ce que je voulais, en être dégoûtée !

Normalement son « protocole » se fait sur 2 séances mais il m’avait informé qu’une partie de ses clients arrêtait dès la première. Et c‘est ce qui s’est passé pour moi ! Et je ne peux donc pas savoir ce que nous aurions fait à la 2nde séance. Du coup, au lieu de payer 180 euros pour l’ensemble, je n’ai payé que 120 euros. Soit une dizaine de jours de cigarettes pour moi… Autant dire que l’affaire est plus que rentable !

Depuis mon arrêt…

Il m’est arrivée de repenser à la cigarette, et même d’avoir eu le réflexe d’en accepter une avant de la refuser. Je ne souhaite pas redevenir fumeuse… Vraiment pas ! Grâce à tous l’argent économisé, je pars plus souvent avec mes enfants en vacances, je me fais aussi plus de cadeaux ! Mais le plus beau cadeau que j’ai pu me faire, c’est celui d’avoir arrêté de fumer… Alors un grand merci à M. Nedellec sans qui je ne serais peut-être plus là aujourd’hui pour témoigner de la qualité de vie qu’il m’a offerte !

Le public rappelle les dangers du tabagisme

Afrique du Sud: le public rappelle les dangers du tabagisme

Alors que le monde entier commémorait la Journée mondiale sans tabac lundi, North West Health MEC Madoda Sambatha a rappelé au public les risques associés au tabagisme.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a désigné en 1987 le 31 mai comme Journée mondiale sans tabac. La journée vise à sensibiliser les gens aux maladies dangereuses qui peuvent être causées par le tabagisme.

Le thème de cette année était «S’engager à arrêter», qui revêt une importance significative à l’époque actuelle de la pandémie COVID-19.

«Alors que nous commémorons la Journée mondiale sans tabac, je voudrais profiter de cette occasion pour exhorter nos communautés à s’engager à arrêter de fumer, en particulier au milieu de la pandémie COVID-19.

« Comme les preuves scientifiques l’ont souligné, les fumeurs courent un risque plus élevé de développer de graves complications de santé lorsqu’ils contractent le coronavirus », a déclaré Sambatha.

La journée, comme son nom l’indique, vise à sensibiliser le public aux effets néfastes du tabagisme.

Selon la Fondation pour un monde sans fumée, les fumeurs en Afrique du Sud fument environ 27 milliards de cigarettes par an, soit une moyenne de 3 771 cigarettes par fumeur par an.

Le département a déclaré que la commémoration avait eu lieu au moment où la province du Nord-Ouest connaissait une résurgence des infections au COVID-19.

Le gouvernement a exhorté les communautés à se prémunir contre la «fatigue pandémique» et à renforcer les mesures préventives pour échapper à une troisième vague grave d’infections, en particulier dans les districts du Dr Kenneth Kaunda et de Ngaka Modiri Molema.

«Toutes les mesures préventives doivent être utilisées pour lutter contre la pandémie de COVID-19, c’est pourquoi une décision d’arrêter de fumer est fortement recommandée pour réduire le nombre de cas de santé graves, ce qui pourrait entraîner un taux d’hospitalisation élevé et menacer le système de santé.

«Les communautés sont invitées à tenir compte de l’appel international à« S’engager à arrêter »aujourd’hui», a déclaré Sambatha. – SAnews.gov.za

Cette histoire a été publiée le: 2021-06-01. Pour contacter l’auteur, veuillez utiliser les coordonnées figurant dans l’article.